Alger Min 24 °CMax 34 °C
30
Oran Min 21 °CMax 35 °C
29
Constantine Min 21 °CMax 36 °C
30
Min °CMax °C
Illizi Min 25 °CMax 39 °C
34
Accueil |Nationale |

LES TERRORISTES CONTINUENT LEUR SALE BESOGNE

5 citoyens tués à Boumerdès

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

La Kabylie est ensanglantée suite à la recrudescence de la violence terroriste.

Ce week-end a été des plus sanglants dans la wilaya de Boumerdès, une région tampon entre la capitale et la Kabylie. Pas moins de 5 victimes, dont des ex-patriotes et repentis, ont été dénombrées dans cette contrée meurtrie par le terrorisme. A la même période, un accrochage entre des éléments de la garde communale et des terroristes a été signalé dans la localité de Soumaa à 25 km à l'est de Tizi Ouzou. Les terroristes s'apprêtaient à s'approvisionner en denrées alimentaires. Deux kalachnikovs ont été récupérées à l'issue de cette opération. La localité de Maâtkas avait connu une nuit tragique le 18 août dernier. Un triple assassinat a endeuillé le village d'El Vir, lors de cette nuit d'épouvante. Criblées de balles tirées par un groupe terroriste, trois jeunes personnes ont rendu l'âme dans ce village sis à une vingtaine de kilomètres à l'ouest de Tizi Ouzou et dont la population a refusé de céder au chantage en versant la dîme et les rançons aux terroristes. Le département d'Etat américain a relevé récemment que les populations de Kabylie se sont mobilisées pour libérer des otages sans verser de rançon aux terroristes. Dès lors, l'acharnement des groupes d'Aqmi et leurs alliés semble aller crescendo. Les habitants de la région en souffrent énormément.
En fait, depuis quelques années, la délinquance, les kidnappings, les attentats terroristes et même les bavures sont devenus leur lot quotidien. En l'espace de deux mois, plusieurs attentats ont été perpétrés au centre du pays, essentiellement à Tizi-Ouzou, Boumerdès et Bouira. Depuis le début du Ramadhan, la région englobant Boumerdès et Tizi Ouzou a renoué avec les attentats kamikazes. Un attentat suicide commis contre un commissariat de la ville de Tizi Ouzou, le 14 août dernier, a fait plus de 30 blessés et d'énormes dégâts. De même, deux personnes avaient été tuées lors d'un double attentat à la bombe visant un commissariat de police à Bordj Ménaïel, non loin de Tizi Ouzou. Le décompte macabre fait état également d'un militaire tué et cinq autres blessés dans un attentat à la bombe, perpétré le 17 août dernier à Thénia. Même la route reliant Tizi Ouzou à la capitale, via Boumerdès, est réputée dangereuse et enregistre le nombre le plus important d'attentats à l'explosif. En tout état de cause, la situation est très préoccupante en Kabylie et nécessite une prise en charge réelle. Faisant un constat de la situation après une série d'attentats un responsable de la sécurité au niveau de la wilaya de Tizi Ouzou a confié que les brigades de la gendarmerie ont été renforcées en faisant appel à des renforts des autres régions. Cependant, sur le terrain, les groupes terroristes sont très volaltiles à travers les reliefs montagneux et accidentés. Cela est conjugué à la promotion de l'idéologie salafiste traversant en profondeur la société, à travers les lieux de culte non contrôlés et même quelques supports locaux et un soutien logistique assuré par les cellules dormantes. A ce propos, plusieurs casemates ont été découvertes et détruites par l'armée à Mizrana, Sid Ali Bounab et Timezrit, à cheval entre Tizi Ouzou et Boumerdès. Le centre du pays vit au rythme des attentats plus au moins meurtriers tandis qu'Alger s'apprête à abriter la conférence internationale sur la lutte contre le terrorisme les 7 et 8 septembre prochain. Selon quelques observateurs, les groupes terroristes se seraient procuré même des armes lourdes depuis la Libye malgré le renforcement du dispositif aux frontières Sud-Est.
Les actions terroristes ont vite fait d'en ajouter à la dégradation dangereuse de la situation sécuritaire au cours de ce mois de Ramadhan. Mais est-ce pour autant que leur capacité de nuisance est intacte? Les groupes armés sont traqués sans relâche, ce qui n'écarte pas la montée fulgurante d'une autre menace: le salafisme. Sans atteindre la capitale, les terroristes sèment la terreur ailleurs. Malgré le déploiement des forces de sécurité et le resserrement du maillage du dispositif sécuritaire, la Kabylie en particulier et le centre du pays en général ont connu une recrudescence des attentats terroristes. Les explosifs et d'autres armes sont utilisés dans les attentats.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (1)

peu importe - planete terre 27/08/2011 12:15:55
non messieurs, détromper vous, boumerdès mazalha bkhir: elle n'est pas murtrie par le terrorisme comme vous la qualifiez dans votre article, c vous meme qui la tue à petit feu, vous ne voyez à boumerdès que ce que vous vouliez qu'il soit, vous ommettez intentionnellement de rapporter tout ce qui se fait dans cette wilaya par ces digne fils dans differents secteurs: culture, agriculture, pêche, industrie... vous ne répondez qu'à la logique de ceux qui vous manipulent et vous dictent ce que vous devez étaler sur la place publique: "l'industrie de l'insécurité" tout le monde ici sait à qui en profite. ceux qui essaient de canaliser sur le plan mediatique la violence terroriste vers cette wilaya ont tort, car il ne font que perdre d'avantage la confiance de la population locale et du cou donner plus de liberté d'action aux terro qui peuvent par la suite se consolider et actionner dans d'autres région, les attentat de la semaine dernière et celui d'hier soir le prouve. et puis vous les journalistes vous avez dangereusement sombré dans le régionalisme, à ma connaissance y a aucune loi en algérie qui définie le pays en régions tel que vous la présentez, le mot kabylie est une invention coloniale pour semer la discorde au sein du peuple algerien uni et indivisible, franchement habatou niveau grave, ou est l'éthique du journaliste ????
0
total :1| Affiché :1 - 1

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha
  • Envoyer par email à un ami Envoyer par email à un ami
  • Version imprimable Version imprimable
Android