Alger Min 22 °CMax 28 °C
28
Oran Min 21 °CMax 29 °C
34
Constantine Min 18 °CMax 35 °C
30
Adrar Min 33 °CMax 47 °C
32
Illizi Min 32 °CMax 43 °C
30
Accueil |Nationale |

ALI FAWZI REBAÏNE DEVANT SES CANDIDATS À L'APN

«Le pouvoir a les moyens de la fraude»

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

«Les membres de la Cnsel ont une indemnité d'au moins 150 millions de centimes» a indiqué M.Rebaïne.

Le président de AHD 54, Ali Fawzi Rebaïne, a rassemblé, hier à Alger, les coordinateurs de wilaya de son parti et les candidats têtes de listes des 48 circonscriptions électorales du territoire national. Cette rencontre s'inscrit dans le cadre du scrutin législatif du 10 mai prochain. Dans son intervention préliminaire, Ali Fawzi Rebaïne, avec assurance, met en exergue la présence de sa formation politique à l'échelle du pays via les 48 listes des candidatures. En tout, AHD 54 a retenu, pour la compétition électorale, 604 candidats et 169 candidates femmes. L'orateur précise, à ce propos, le pilotage des listes de la wilaya de Tindouf et d'El Tarf par deux militantes femmes. Il s'agit de Menaci Rokia pour Tindouf et Attrouche Souad pour El Tarf. Sur ces dernières, l'ancien membre fondateur de la première Ligue algérienne des droits de l'homme dit avoir réussi presque un exploit en présentant deux femmes têtes de listes issues des régions les plus conservatrices du pays. Cette rencontre a été une opportunité pour le patron de AHD54 de décliner les grands axes de sa politique générale qui seront développés durant la campagne électorale qui sera lancée officiellement le 15 avril prochain. Et à Rebaïne d'annoncer l'avant-goût de la campagne électorale qu'il compte mener. «Nous voulons une nouvelle Constitution. Pas la Constitution qui vient d'en haut mais celle qui émane du peuple», suggère à voix haute, le premier responsable de AHD54. Dans la future loi-cadre, «le chef de l'Etat n'aura pas plus de deux mandats présidentiels», précise l'orateur qui veut «instaurer une véritable alternance au pouvoir notamment dans les postes de responsabilité». S'inspirant des principes de la déclaration du 1er Novembre 1954, M.Rebaïne s'insurge contre les prérogatives «consacrées au chef de l'Etat dans la Constitution actuelle qui lui confère le droit de désigner le tiers des membres du Sénat» qui compte 144 sièges.
Pour le respect de la volonté du peuple, l'orateur propose le système politique qui «convient le mieux», à ses yeux, pour l'Algérie à savoir, «le régime parlementaire». Contexte politique actuel oblige, le président de AHD 54 est revenu sur la désignation des magistrats à la tête de la Commission nationale de surveillance des élections législatives. Pour rappel, la Cnsel est présidée par Slimane Boudi, un des membres du Conseil constitutionnel. «Les membres de la Cnsel ont une indemnité journalière de 20 000 DA chacun. A la fin de cette élection, chacun d'entre eux aura au moins 150 millions», regrette Ali Fawzi Rebaïne qui qualifie ce montant comme étant «un gros privilège fait aux magistrats pour obéir aux instructions du pouvoir à valider le résultat qu'il désire». Ali Rebaïne revient au ministre de la Justice, garde des Sceaux nommé jeudi dernier à la tête du Conseil constitutionnel dont une de ses prérogatives est la validation des élections. L'argumentation avancée par l'orateur est «une preuve suffisante», selon la conviction affichée, qui renseigne sur «la non-transparence des conditions du déroulement du vote et l'annonce des résultats à la fin du scrutin». Fawzi Rebaïne, qui compte actuellement 2 députés à l'APN, dévoilera également devant son collectif de candidats les thèmes qui pourraient séduire l'électorat à voter sur lui.
Dans cette optique, il s'attardera sur le volet social. Sur ce registre, il énumère dans son discours la politique du logement, de la santé, de la recherche scientifique et de l'autosuffisance alimentaire. Le secteur de la finance figure également parmi les priorités de Rebaïne qui insiste sur son engagement de militant même s'il n'aura pas un nombre important de représentants à l'Assemblée populaire nationale.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha
  • Envoyer par email à un ami Envoyer par email à un ami
  • Version imprimable Version imprimable
Android