Accueil |Nationale |

LA CAMPAGNE ÉLECTORALE S'OUVRE AUJOURD'HUI

La campagne électorale s'ouvre aujourd'hui

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Les partis parviendront-ils à capter l'attention des électeurs?Les partis parviendront-ils à capter l'attention des électeurs?

«Oui pour le pouvoir du peuple», «Pour une gestion transparente et solidaire», «Pour une Algérie stable et solidaire», sont les autres thèmes de campagne des partis.

Les villes algériennes connaîtront à partir d'aujourd'hui une intense activité politique, à l'occasion du lancement officiel de la campagne électorale comptant pour les élections locales du 29 novembre.
Les 52 partis politiques et listes indépendantes en lice, vont sillonner les 48 wilayas du pays pour tenter de convaincre un électorat trop exigeant. Mais, à partir d'où les états-majors entameront-ils leurs campagnes? Pour quelles raisons et quels sont leurs thèmes de campagne? Pour en savoir plus, nous avons pris attache avec quelques formations pour prendre le pouls de l'ambiance de veille de la campagne électorale. Le FLN, qui s'attèle, depuis hier, à peaufiner le programme des sorties de ses responsables, entamera sa campagne à partir du sud du pays. Jusqu'à midi de la journée d'hier, la wilaya n'était pas encore fixée. «On est en train de voir avec Air Algérie», a indiqué, Kassa Aïssi, porte-parole du parti. M.Aïssi a indiqué que le choix d'une wilaya du Sud pour entamer la campagne est fait pour des «raisons logistiques et n'a aucune symbolique politique».
Concernant le thème de campagne du FLN, il sera, selon notre interlocuteur, «pour une Algérie stable et solidaire». Le RND débutera, quant à lui sa campagne, demain à partir de la wilaya de Chlef par un meeting animé par le secrétaire général du parti, Ahmed Ouyahia.
Le thème de campagne du RND est, selon son porte-parole, Miloud Chorfi, «Le développement local, base de croissance sociale et socle de la stabilité nationale». Pour sa part, le Front national algérien (FNA) «inaugurera» aujourd'hui sa campagne à partir de la wilaya de Blida, le matin, et Alger, le soir, en organisant des sorties de proximité. Selon son président Moussa Touati, le FNA a préféré commencer sa campagne dans les wilayas du centre du pays étant les plus proches du siège national. «Oui pour le pouvoir du peuple» sera le thème de campagne du FNA», a ajouté M.Touati.
Le Mouvement El Islah entamera sa campagne électorale par une sortie de proximité matinale dans la circonscription de Chéraga à Alger. Selon le secrétaire général de ce parti, Hamlaoui Akkouchi, une conférence pourrait avoir lieu juste après et sera animée par les responsables de l'Alliance de l'Algérie verte (AAV) qui comprend trois partis islamistes, à savoir: le MSP, les Mouvement El Islah et Ennahda. Le slogan de campagne d'El Islah est, selon M.Akkouchi, «Non à la corruption et aux détournements. Oui au service du peuple». De son côté, le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) donnera le coup d'envoi de sa campagne par une conférence de presse qui se tiendra au siège de son bureau régional d'Alger, qui est l'ancien siège national du parti.
La conférence sera animée par le secrétaire national aux élus et élections, Salah Belmekki, le président du bureau d'Alger, Dahmane Laker et la tête de liste de la wilaya d'Alger, Makhlouf Mebarki, selon M.Laker. Le thème de campagne du RCD sera, à en croire M.Belmekki, «Pour une gestion transparente et solidaire». Ce qui manque grandement à l'Algérie dont les affaires sont gérées d'une manière opaque et clientéliste.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha