Accueil |Nationale |

FRANÇOIS COGNARD, VICE-PRÉSIDENT DES VENTES AIRBUS POUR L'AFRIQUE DU NORD, À L'EXPRESSION

"Air Algérie est un compagnon traditionnel"

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Rencontré à l'occasion de la 45e Rencontre des compagnies aériennes Arabes qui s'est tenue du 5 au 7 novembre à Alger, M.François Cognard a bien voulu répondre à nos questions. Dans cet entretien, il considère que la compagnie Air Algérie est un compagnon traditionnel depuis presque le début d'Airbus. Il se dit toujours prêt à discuter davantage avec Air Algérie pour répondre à ses besoins.
Il s'est aussi montré très enthousiaste à l'idée de développer sa relation avec la compagnie Air Algérie. Le même responsable s'est également exprimé sur la problématique de la taxe carbone imposée par les Européens aux compagnies aériennes. Il pense que c'est un problème pour toute l'industrie. Il ajoute que la position d'Airbus rejoint celle des industriels du domaine de l'aéronautique car c'est un problème global qui doit être résolu à un niveau politique.
Le lieu de négociation pour discuter du sujet est l'association internationale du transport aérien. Selon lui, Airbus fait énormément d'efforts pour réduire la pollution aérienne, notamment sur le nouvel Airbus 320 Néo qui consomme 15% en moins en carburant par rapport à la génération précédente.

L'Expression: François Cognard, pouvez-nous vous parler de l'importance de la rencontre des compagnies aériennes arabes qui s'est tenue les 6 et 7 novembre à Alger?
François Cognard: C'est un événement annuel important qui réunit l'Association des compagnies aériennes des pays arabes dans une assemblée générale sous l'égide de l'Organisation l'Aaco (Arabe Aérien Compagnies Organisation).
Et pour la compagnie Airbus, c'est un événement très important qui nous donne l'occasion de rencontrer tous nos clients de la région. Nous sommes présents au niveau mondial et nous avons énormément de clients dans la région.
Nous avons trois gammes de produits, à commencer par la famille A320, A350 et A380. Nous sommes leader mondial. Le marché Meadle East Nord Africa est effectivement un des marchés les plus porteurs et le plus important pour nous.

Pouvez-vous nous éclairer sur la problématique de la taxe carbone sur les compagnies aériennes des pays arabes?
C'est un problème général pour l'industrie. Donc, je pense que la position d'Airbus rejoint celle des industriels du domaine de l'aéronautique. Nous pensons que c'est un problème global qui doit être résolu à un niveau politique.
Et pour avancer dans le sujet, il faut dire que la meilleure arène pour discuter du sujet, c'est l'Association international des compagnies aériennes (Iata), qui doit parler avec les différents interlocuteurs. Pour Airbus, nous faisons énormément d'efforts pour réduire la pollution aérienne, notamment le nouvel appareil d'Airbus 320 Néo qui consomme 15% en moins en carburant par rapport à la génération précédente.
Cela fait partie des efforts que fait Airbus pour améliorer les économies de carburant et la réduction de la pollution.
Qu'en est-il des commandes effectuées par Air Algérie?
La compagnie Air Algérie est un compagnon traditionnel depuis presque le début d'Airbus. Actuellement, Airbus opère avec le modèle A330 qui est un avion long courrier et évidemment nous sommes toujours prêts à discuter davantage avec Air Algérie pour répondre à leurs besoins. Et je pense qu'il faudrait demander à Air Algérie pour voir quels sont leurs besoins à court et à long terme et certainement nous sommes très enthousiastes pour développer notre relation avec la compagnie Air Algérie.

Y a-t-il un projet d'investissement en Algérie, notamment dans la maintenance ou la fabrication de la pièce détachée destinée aux besoins du marché africain?
Généralement, le groupe est toujours prêt pour discuter avec les différents partenaires industriels. Air Algérie est aujourd'hui un grand centre de maintenance.
Nous avons déjà des partenariats dans ce sens et nous sommes tout à fait prêts à discuter sur d'autres projets.
Airbus ne fait pas de la maintenance. Le rôle d'Airbus est d'accompagner les compagnies aériennes ou industrielles. C'est dans ce sens que nous pouvons aider.

La sécurité des appareils est toujours d'actualité pour toutes les compagnies aériennes. Qu'en est-il pour le groupe Airbus?
Comme pour toutes les compagnies aériennes qui oeuvrent avant tout dans l'amélioration et la qualité, la question de la sécurité des avions est toujours l'objectif numéro 1 d'Airbus.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha