TIZI OUZOU

Les profils des candidats ne sont pas convaincants

La campagne électorale démarre petit à petit à travers les communes de la wilaya de Tizi Ouzou. Des rencontres et des meetings se sont tenus durant le week-end. Les candidats commencent à se manifester à travers les déplacements vers des villages et des rencontres de proximité» dans les places publiques comme les cafés et les marchés. Mais, en fait, maintenant que la campagne démarre, c'est le désintérêt des citoyens qui apparaît au grand jour. Pour les populations, un seul constat, c'est le doute total sur les capacités des candidats à gérer les affaires. Beaucoup de citoyens pensent que l'écrasante majorité des prétendants affichés dans les listes n'ont pas les qualités nécessaires pour figurer comme candidats. En fait, la population reste sceptique sur ce point. Bien pire, beaucoup de potentiels électeurs s'en détournent quand ils prennent connaissance des profils. Un aperçu des témoignages renseigne, si besoin est, sur les attentes et les craintes des populations. L'avis est hélas, partagé par une grande proportion des citoyens. «Je suis triste pour ma commune. Avec un si grand nombre de personnes instruites, gestionnaires en fonction et à la retraite, il n'y a dans les listes que des gens qui ne sont même pas à la hauteur de gérer leurs foyers» déplore un vieux retraité. Ce n'est pas uniquement les vieux qui en pensent la même chose. Les jeunes aussi. «Ces listes font partie des petits signes de la fin des temps» ironise Rabah, étudiant en sciences de gestion. En fait, les propos remettent en selle l'idée de la dégradation du politique dans notre pays. «Ceux qui sont actuellement aux commandes des communes, font fuir les gens compétents. Les gens propres craignent de se salir. C'est quasiment la débandade. Personne ne pourra les élire sauf ceux qui leur ressemblent» fulmine un citoyen à Boudjima. Cette déception des populations, nous avons essayé de l'expliquer. «A voir la gestion précédente, l'on comprend un peu l'idée que se font les gens des élus. Avez-vous déjà entendu parler d'un maire qui s'entoure de la crème de sa commune? A-t-on jamais vu un maire appeler à des rencontres même officieuses, les intellectuels, les spécialistes, les diplômés de sa communes pour réfléchir à l'avenir de la municipalité. A-t-on vu un maire consulter cette matière grise de sa commune pour tracer des objectifs à atteindre? Vous savez, ces maires se sont toujours entourés d'incompétents et de corrompus», regrette un autre cadre apolitique. Enfin, le constat est visible. Les populations sont désenchantées de la qualité des candidats.