Alger Min 21 °CMax 33 °C
33
Oran Min 22 °CMax 31 °C
29
Constantine Min 18 °CMax 34 °C
33
Min °CMax °C
Illizi Min 22 °CMax 39 °C
33
Accueil |Nationale |

N'ÉTANT PAS BIEN INFORMÉS

Des centaines de souscripteurs au siège de l'Aadl

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Des souscripteurs devant le siège de l'AadlDes souscripteurs devant le siège de l'Aadl

L'expression qu'affichent les citoyens rêveurs d'un logement relève de l'incommunicable!

Hier, ils étaient des centaines à se bousculer, devant le siège de la direction générale de l'Agence nationale de l'amélioration et du développement du logement (Aadl) sis à Saïd Hamdine, Alger.
L'Aadl a commencé à convoquer les souscripteurs aux programmes location-vente 2001 et 2002, qui n'ont pas payé la première tranche de 10%, en vue d'actualiser leurs dossiers.
L'Agence a procédé hier à l'envoi de 400 convocations individuelles sur un total de 15.000 souscripteurs ayant déposé leurs dossiers le 18 août 2001, premier jour de dépôt des dossiers des demandeurs de logements au niveau de l'Aadl.
Le premier groupe de souscripteurs sera reçu le lundi 28 janvier, à raison de 400 à 500 personnes par jour, jusqu'à la finalisation du traitement des dossiers de tous les souscripteurs concernés.
Dès les premières heures de la matinée, les citoyens affluent de partout pour rejoindre la foule qui s'est constituée devant le siège de l'Aadl.
«Je suis venu juste pour voir comment ça se passe», indique Tarek, âgé de 25 ans. «C'est mon père qui a déposé un dossier pour l'acquisition d'un logement Aadl au mois de novembre 2002», fait-il savoir.
Logiquement, seuls les souscripteurs préalablement convoqués à partir d'hier par l'Aadl par courrier recommandé dans lequel il est précisé la date du rendez-vous de l'actualisation du dossier, seraient concernés. Et les premiers dossiers qui seront actualisés concernent ceux déposés le 17 août 2001, nous indique-t-on.
Sur place, c'est l'affolement total. L'on se rend compte qu'il y a eu un sérieux problème d'information. La plupart des souscripteurs n'ont pas compris en quoi consiste cette actualisation de dossiers. Qui est concerné, quel document fournir ou qui sera convoqué? «Je ne sais plus, on entend de tout et on ne sait pas ce qui va se passer véritablement», témoigne Farida, une enseignante qui dit posséder un dossier depuis 2002. «On a lu plein de choses dans la presse sur ces logements Aadl et on n'arrive même pas à comprendre ce qu'il faut faire. J'ai lu dans la presse que c'est aujourd'hui que commence l'actualisation des dossiers, alors je suis venue comme tout le monde d'ailleurs», poursuit-elle.
Sur place, les gens s'informaient tant bien que mal. Les agents de sécurité étaient contraints de répondre à tout ce beau monde qui a assiégé les lieux.
«Lisez le communiqué qu'on a affiché partout à l'extérieur du siège, sur les murs et le portail, vous allez comprendre comment vous y prendre», s'écrie un agent de sécurité derrière le portail.
En effet, sur les affiches placardées sur les lieux, il est expliqué très clairement en quoi consiste cette opération.
Il est écrit: «Les anciens souscripteurs de 2001-2002 qui n'ont pas encore bénéficié d'un logement sous la formule location-vente seront convoqués à partir du 1er février prochain par l'Agence nationale de l'amélioration et du développement du logement (Aadl) pour actualiser leurs dossiers».
Et, c'est à compter du 1er février prochain que les souscripteurs convoqués devront se présenter à l'agence pour actualiser leurs dossiers, munis de cinq pièces, indique l'affiche. Les pièces en question sont la dernière fiche de paie, une déclaration sur l'honneur attestant n'avoir pas bénéficié d'un logement depuis la date de dépôt de leur demande, un acte de naissance n°12, un extrait d'acte de mariage et un certificat de résidence, a indiqué l'agence dans son communiqué.
Il est précisé que les pièces à fournir doivent dater de moins d'un mois. Aussi, il est l'impératif de respecter les dates de rendez-vous fixées pour assurer une bonne réception et un bon déroulement de l'opération.
Toutefois, les convocations individuelles adressées aux souscripteurs préciseront la date de rendez-vous qui a été arrêtée selon l'ordre chronologique de dépôt de leurs dossiers initiaux.
Les souscripteurs qui seront convoqués par groupes de 200-300 personnes, peuvent également consulter le site Internet de l'agence et introduire leur numéro d'inscription pour connaître la date du rendez-vous. Il faut savoir que les personnes ayant perdu le premier récépissé de dépôt, peuvent adresser une lettre à l'agence qui leur communiquera leur numéro d'inscription.
Il est à noter que les souscripteurs établis à l'étranger et ceux qui ont bénéficié d'une autre forme de logement ou d'une aide de l'Etat destinée à construire une habitation, sont carrément exclus.
Aussi, les anciens souscripteurs qui ont un revenu dépassant les 18.000 DA seront orientés vers le Logement public promotionnel (LPP) alors que les personnes qui ont un salaire inférieur à 18 000 DA seront orientées vers le programme de logements sociaux.
S'agissant des souscripteurs partis à la retraite ou décédés, l'Aadl maintient les mêmes conditions du premier programme, mais avec davantage de flexibilité dans le traitement de leurs dossiers. Enfin, les souscripteurs décédés, les héritiers doivent désigner un seul bénéficiaire qui sera en mesure d'assumer les charges mensuelles, avait avancé le directeur général de l'agence lors d'une conférence de presse en décembre dernier.
A une question sur les prix des logements, le directeur de l'agence, M. Lyès Benidir, a précisé que l'agence avait maintenu les prix initiaux, à savoir entre 1,4 et 1,7 million de dinars pour les souscripteurs ayant payé la première tranche de 10%, soulignant que ces derniers pourront prochainement réceptionner leurs logements.
Quant aux souscripteurs aux programmes de location-vente 2001 et 2002 qui n'ont pas encore payé la première tranche, le responsable a affirmé que les prix des logements seront fixés par le ministère des Finances. «Il est naturel de revoir les prix des logements à la hausse, en raison de la revalorisation du salaire national minimum garanti (Snmg) et de la hausse des prix des matériaux de construction ces dernières années», a-t-il ajouté.
I. T.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (2)

maameri nacera - algererie bouismail 15/01/2013 17:26:38
je viens juste de depose les documents qui sont actuellement mentionnés sur le journal au niveau de la cnep de bouismail et sa fait depuis aout 2001 qu'en attent et a chaque fois en nous demande les memes documents et pour les prix de logement en principe ce qui qui ont depose leurs dossiers en 2001 et 2002 ses le meme prix de logement qui ont verse les 10% se n'est pas la faute au de mandeur de logeement merci
0
KADI - ALGERIE 15/01/2013 21:10:40
Je suis une souscriptrice de l'an 2002 , et j étais acceptée , normalement je receverais ma convocation trés prochainement sauf que je ne réside pas en Algérie et je voudrais céder cette chance d aquérir cet appartement ADDL à ma soeur , veuillez me repondre , mill merci .
1
total :2| Affiché :1 - 2

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha
  • Envoyer par email à un ami Envoyer par email à un ami
  • Version imprimable Version imprimable
Android