Accueil |Nationale |

TOURNÉE DE ROSS AU SAHARA OCCIDENTAL

Le référendum demeure la seule constante

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Le référendum demeure la seule constante

La tournée de l'envoyé personnel du secrétaire général de l'ONU au Sahara occidental, M.Christopher Ross, se poursuit. Après Rabat, les territoires sahraouis occupés et le camp des réfugiés de Tindouf, M.Ross se rendra ensuite à Nouakchott et à Alger. Lors de sa visite mardi dernier dans les camps de réfugiés sahraouis, l'émissaire du secrétaire général de l'ONU a affirmé que sa visite s'inscrit «dans le cadre de sa nouvelle tournée visant la recherche de solutions à la question du Sahara occidental en adéquation avec les décisions du Conseil de sécurité».
Pour M.Ross, il est urgent d'en finir avec le conflit du Sahara occidental, d'autant plus que la région du Sahel est confrontée à une situation chaotique.» La situation grave dans la région du Sahel en appelle, plus que jamais, à une solution urgente», a affirmé M.Ross avant de préciser avoir «eu des entretiens avec la direction du Front Polisario et son secrétaire général, M.Mohamed Abdelaziz, et des représentants de la société civile pour parvenir aux moyens idoines d'impulser le processus de négociations».
A noter que les résultats de la tournée de M. Ross seront présentés au Conseil de sécurité, le 22 avril prochain. Pour sa part, le chargé de la commission nationale sahraouie sur le référendum, M.M'hamed Kheddad, a déclaré que «l'entretien entre le président sahraoui, M.Mohamed Abdelaziz, et l'envoyé onusien Ross, a porté sur les actions que ce dernier comptait entreprendre dans le cadre de sa démarche de décolonisation du Sahara occidental sur la base du droit du peuple sahraoui à l'autodétermination. Les principaux pays au Conseil de sécurité sont convaincus de la nécessité de trouver un règlement rapide à la question du Sahara occidental», a-t-il indiqué citant l'envoyé personnel du Secrétaire général de l'ONU qui soumettra son rapport au Conseil de sécurité. Il a ajouté que Ross «envisage d'adopter une nouvelle méthode de négociation à travers des rencontres et concertations avec les parties dans le cadre de navettes y compris au Sahara occidental en prévision de nouveaux rounds de négociations». «Il est inconcevable que les Nations unies restent silencieuses face à ce qui se passe au Sahara occidental à savoir les violations flagrantes des droits de l'homme y compris le procès inique sanctionné par des verdicts lourds à l'encontre des militants sahraouis du camp de Gdeim Izik», a poursuivi M.Kheddad. Le même responsable a indiqué, enfin, que le président sahraoui a appelé les Nations unies à assumer pleinement leurs responsabilités à ce sujet en trouvant des mécanismes de surveillance des droits de l'homme. Il a ajouté, que l'envoyé personnel «n'a formulé aucune proposition autour d'une fédération ou d'une confédération. Il s'agit ni plus ni moins que de l'autodétermination du peuple sahraoui et que le Front Polisario a lutté et lutte pour un Etat libre et indépendant».

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha