Prévisions pour le 23 Septembre 2018

 Adrar Min 27 °C Max 33 °C
23
 Laghouat Min 17 °C Max 28 °C
34
 Batna Min 12 °C Max 25 °C
32
 Biskra Min 20 °C Max 33 °C
34
 Tamanrasset Min 21 °C Max 30 °C
30
 Tlemcen Min 18 °C Max 29 °C
32
 Alger Min 20 °C Max 28 °C
32
 Saïda Min 17 °C Max 29 °C
34
 Annaba Min 21 °C Max 28 °C
34
 Mascara Min 16 °C Max 30 °C
32
 Ouargla Min 23 °C Max 33 °C
32
 Oran Min 21 °C Max 27 °C
32
 Illizi Min 23 °C Max 33 °C
28
 Tindouf Min 24 °C Max 35 °C
32
 Khenchela Min 12 °C Max 23 °C
34
 Mila Min 15 °C Max 28 °C
32
 Ghardaïa Min 20 °C Max 30 °C
32
Accueil |Nationale |

COOPÉRATION ALGÉRO-ALLEMANDE

Sortie du premier bulldozer fabriqué en Algérie

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

C'est aujourd'hui que sortira de l'usine de Aïn Smara le premier engin de travaux publics sous le label Liebherr.

Attendu comme le messie, le projet de fabrication d'engins de travaux publics sous la label Liebherr est enfin devenu réalité. C'est aujourd'hui, en effet, qu'est prévue la sortie du premier bulldozer made in Algéria. Lors d'un point de presse qu'il a animé, hier, au siège de son département ministériel, Chérif Rahmani a mis en exergue la coopération algéro-allemande, en faisant part de la création d'une société mixte entre l'Entreprise nationale des matériaux de travaux publics et le groupe allemand Liebherr.
«Dans le cadre du redressement industriel, soutenu par le gouvernement et de la relance du secteur mécanique, une société commune 51-49% a été créée à Constantine entre le groupe Liebherr, en tant que technologue, et l'Entreprise algérienne de fabrication de matériels de travaux publics», a-t-il déclaré. Construite sur le site de l'entreprise Somatel relevant du groupe Enmtp, cette société fabriquera une nouvelle gamme d'engins de travaux publics sous le label Liebherr, considéré comme un des leaders mondiaux dans la filière.
Le ministre de l'Industrie, de la Petite et moyenne entreprise et de la Promotion de l'investissement, après avoir énuméré les principaux engins composant la gamme, a précisé que «ces matériels de terrassement et de chargement, de nouvelles génération, sont destinés essentiellement pour les secteurs du bâtiment, des travaux publics, hydraulique, pétrolier, minier et forestier.»
Selon lui, 166 engins seront fabriqués au courant de l'année 2013. Ce n'est qu'à partir de la quatrième année que l'usine tournera à plein régime et atteindra une production minimum de 400 engins avant de passer à 540 unités au bout de la sixième année.
Créée grâce à un investissement évalué à 8 millions d'euros, l'Entreprise algéro-allemmande est appelée à élargir son horizon, en prévoyant «des investissements supplémentaires spécifiques, afin, explique M. Rahmani, de localiser certaines pièces et composants et élever progressivement le taux d'intégration des produits qui atteindra 35% à 50% à la cinquième année en fonction des produits avec l'intégration des nouveaux moteurs refroidis à eau devant être fabriqués par l'EMO».
Le ministre est persuadé que ce type de coopération est bénéfique et que l'Algérie veut promouvoir son économie et son industrie grâce au savoir-faire allemand.
Le président du groupe, Wilie Liebherr, s'est félicité, pour sa part, de la création de cette entreprise mixte et de la coopération algéro-allemande qui ouvre de nouvelles perspectives aux deux pays dans le domaine industriel et de la fabrication d'engins de travaux publics.
«Nous sommes très contents de cette coopération qui renforcera la présence allemande en Algérie», a-t-il dit, en guise de remerciements.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha