Accueil |Nationale |

700 MILLIONS DA ALLOUÉS AUX OPÉRATEURS EN 2012

L'Algérie croit encore à ses exportations

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le fonds spécial pour la promotion des exportations (Fspe) a octroyé 766 millions DA global des aides et des remboursements en 2012 pour 317 opérateurs économiques. Les 766 millions DA sont octroyés au titre de la prise en charge d'une partie des coûts de transport, transit et manutention des marchandises destinées à l'exportation et au titre de la participation aux foires, expositions et salons spécialisés à l'étranger, selon une source à la direction générale du commerce extérieur, au ministère du Commerce, répercutée par l'APS. Les opérateurs économiques ayant bénéficié des aides octroyées par le Fspe exercent dans divers domaines d'activité, notamment les biens d'équipements, les produits sidérurgiques et mécaniques, l'agro-alimentaire, la plasturgie, l'industrie chimique, les matériaux de construction, les pneumatiques, le textile, l'emballage, l'électronique, l'électroménager, les produits cosmétiques et les services. Mis en place dans le cadre de l'appui de l'Etat aux entreprises exportatrices et la promotion des exportations hors hydrocarbures, le Fspe prend en charge le remboursement d'une partie des frais de transport international ainsi qu'une partie des coûts de participation des entreprises nationales aux manifestations économiques organisées à l'étranger. Mais force est de constater que le volume des exportation hors hydrocarbures ne s'est pas amélioré depuis. Ce qui pousse les observateurs à dire que les aides sont octroyés aux exportateurs sans aucun résultat palpable sur le terrain. Cela n'empêche pas les opérateurs économiques à se plaindre des lenteurs observées dans le remboursement des frais engagés. Une lenteur que la direction du commerce extérieur a expliqué par la complexité de la procédure prévue par la réglementation et par la négligence de certains opérateurs, selon l'APS. Dans la perspective d'améliorer la gestion du Fspe et en vue de lever toutes ces contraintes, le ministère du Commerce a engagé, en coordination avec le ministère des Finances, une réflexion pour examiner la possibilité de donner un statut spécifique à ce fonds et permettre d'alléger les procédures d'octroi des aides de l'Etat aux opérateurs économiques activant dans le domaine de l'export. Selon toujours source à la direction générale du commerce extérieur, au ministère du Commerce, ce dispositif d'aide et d'appui aux exportations a été élargi à d'autres rubriques, notamment le financement d'un programme de formation spécialisée aux techniques d'exportation, qui sera lancé en 2013. Pour promouvoir les exportations hors hydrocarbures, certaines des recommandations du groupe tripartite institué par la tripartite économique de mai 2011 pour identifier les mesures nécessaires en vue de renforcer les incitations publiques accordées, ont déjà connu un début d'application sur le terrain, après leurs adoption par le sommet tripartite du 29 septembre 2011.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha