Prévisions pour le 22 Aout 2018

 Adrar Min 31 °C Max 42 °C
32
 Laghouat Min 20 °C Max 32 °C
30
 Batna Min 12 °C Max 28 °C
34
 Biskra Min 21 °C Max 33 °C
32
 Tamanrasset Min 26 °C Max 34 °C
30
 Tlemcen Min 18 °C Max 30 °C
32
 Alger Min 20 °C Max 29 °C
32
 Saïda Min 18 °C Max 31 °C
32
 Annaba Min 21 °C Max 27 °C
4
 Mascara Min 17 °C Max 31 °C
32
 Ouargla Min 27 °C Max 35 °C
34
 Oran Min 23 °C Max 26 °C
32
 Illizi Min 27 °C Max 40 °C
34
 Tindouf Min 26 °C Max 42 °C
32
 Khenchela Min 12 °C Max 27 °C
34
 Mila Min 17 °C Max 30 °C
34
 Ghardaïa Min 24 °C Max 35 °C
30
Accueil |Nationale |

OFFENSIVE DE L'ARMÉE TUNISIENNE

Plusieurs terroristes abattus à Béja

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

«Plusieurs terroristes» ont été tués lors d'une opération militaire et policière d'envergure en Tunisie pour neutraliser un groupe armé soupçonné d'être responsable de la mort jeudi dernier de deux gendarmes, a indiqué hier, le ministère de l'Intérieur. «Les forces spéciales du ministère de l'Intérieur, de la Garde nationale (gendarmerie, ndlr) et de l'armée participent à cette opération.
Elle a commencé avec un bombardement aérien et maintenant nous sommes dans la phase terrestre», a indiqué le porte-parole du ministère, Mohamed Ali Aroui. Selon lui «plusieurs terroristes ont été tués, mais on ne peut pas dire combien car l'opération est toujours en cours.» Le ministre de l'Intérieur, Lotfi Ben Jeddou, a pour sa part indiqué dans la nuit de jeudi à vendredi à la radio Mosaïque FM que le groupe armé était composé de 20 à 25 combattants. Jeudi, deux gendarmes avaient été tués et un troisième blessé par des tirs dans le district de Goubellat de la région de Béja (70 km à l'ouest de Tunis). Ils ont été pris pour cible alors qu'ils allaient vérifier une information faisant état de la présence d'un groupe armé dans une maison de la région. Les autorités tunisiennes, confrontées à l'essor de la mouvance jihadiste armée depuis la révolution de 2011, n'avaient pas fait état jusqu'à présent de la présence de combattants clandestins dans cette zone.
Les forces tunisiennes traquent cependant depuis des mois des combattants jihadistes à la frontière algérienne, en particulier au mont Chaâmbi (Centre-Ouest) où une quinzaine de policiers et soldats ont été tués depuis fin 2012. Malgré des bombardements aériens et une vaste opération militaire déclenchée en juillet, ces combattants n'ont pu être neutralisés et des accrochages ont encore eu lieu dans la région le 12 octobre.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha