Accueil |Nationale |

MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION

Près de 3 milliards de dollars d'importations

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Les importations de fer et d'acier destinées à la construction se sont chiffrées à 1,70 milliard de dollars pour 2,704 millions de tonnes durant les onze premiers mois de 2013, contre 1,89 milliard de dollars.

La facture des importations algériennes des matériaux de construction durant les onze premiers mois 2013 a atteint 2,72 milliards de dollars, en légère baisse par rapport à la même période de 2012, malgré une hausse des quantités importées, selon les Douanes algériennes. Les importations des principaux matériaux de construction (ciment, bois et acier) ont atteint 2,72 milliards de dollars les onze premiers mois de 2013 contre 2,75 milliards de dollars, en baisse de 0,95%, précisent les chiffres du Centre national de l'informatique et des statistiques (Cnis) des Douanes. Les quantités importées par contre sont passées de 6,53 millions de tonnes les onze premiers mois de 2012 à 8,06 millions de tonnes à la même période en 2013 en hausse de plus de 23%, tirée notamment par une hausse de près de 60% des importations de ciment et de 3,8% du bois. Les importations de ciment poursuivent leur tendance haussière durant les onze premiers mois de 2013 pour atteindre 369,59 millions de dollars, contre 231,74 millions de dollars à la même période de 2012, en hausse de 59,5%, précisent les Douanes algériennes. La hausse des importations de ciment, entamée depuis 2012 durant laquelle les importations ont presque doublé, s'est accentuée durant l'année 2013 et devrait se poursuivre cette année, en raison des importations liées aux projets lancés. En effet, les quantités importées ont connu également une «forte hausse» de plus de 60%, passant de 2,563 millions de tonnes à 4,109 millions de tonnes durant la période de comparaison.
Le déficit de l'Algérie en ciment dépasse actuellement les 5 millions de tonnes/an, alors que la production nationale actuelle est de plus de 18 millions de tonnes/an dont 11,5 millions de tonnes sont assurés par les 12 cimenteries publiques. Afin de répondre à cette forte demande et atténuer la flambée des prix accentuée notamment par la spéculation et limiter la hausse des importations, les pouvoirs publics ont tracé un «ambitieux» programme pour atteindre une production de 20 millions de tonnes à l'horizon 2016 et 29 millions de tonnes d'ici à 2018. A cet effet, un contrat de performance a été signé en mai dernier par le ministère de l'Industrie, de la PME et de la Promotion de l'investissement et le groupe Gica, chargé de mettre en oeuvre ce programme de réalisation de cimenteries. Le programme prévoit non seulement la réalisation de nouvelles cimenteries mais également l'extension des capacités de production de six usines existantes. Par ailleurs, l'office relève également que les importations de bois ont atteint 649,99 millions de dollars (1,646 million de tonnes), contre 625,74 millions de dollars (1,203 million de tonnes) à la même période en 2012, en hausse en termes de valeur de 3,88%. Par ailleurs, les importations de fer et d'acier destinées à la construction se sont chiffrées à 1,70 milliard de dollars pour 2,704 millions de tonnes durant les onze premiers mois de 2013, contre 1,89 milliard de dollars, soit 2,766 millions de tonnes à la même période l'année précédente, en baisse en termes de valeur de 9,95%, selon le Cnis. En 2012, les importations des matériaux de construction ont augmenté de près de 12% totalisant 2,89 milliards de dollars. Cette hausse a été tirée par les importations de ciment qui ont augmenté de 94,67% pour totaliser 244,4 millions de dollars.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha