Prévisions pour le 23 Septembre 2018

 Adrar Min 27 °C Max 34 °C
23
 Laghouat Min 17 °C Max 28 °C
34
 Batna Min 12 °C Max 25 °C
34
 Biskra Min 19 °C Max 33 °C
34
 Tamanrasset Min 21 °C Max 30 °C
30
 Tlemcen Min 18 °C Max 28 °C
34
 Alger Min 19 °C Max 27 °C
32
 Saïda Min 17 °C Max 28 °C
34
 Annaba Min 21 °C Max 27 °C
32
 Mascara Min 16 °C Max 30 °C
32
 Ouargla Min 23 °C Max 33 °C
32
 Oran Min 21 °C Max 27 °C
32
 Illizi Min 22 °C Max 33 °C
28
 Tindouf Min 24 °C Max 35 °C
32
 Khenchela Min 11 °C Max 23 °C
30
 Mila Min 15 °C Max 28 °C
32
 Ghardaïa Min 19 °C Max 30 °C
32
Accueil |Nationale |

ALORS QUE L'AVOCAT GÉNÉRAL A REQUIS CONTRE LUI 18 MOIS DE PRISON

Le caricaturiste Djamel Ghanem acquitté

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Djamel Ghanem a été mis en examen après que son propre journal eut porté plainte contre luiDjamel Ghanem a été mis en examen après que son propre journal eut porté plainte contre lui

Une pétition lancée sur les réseaux sociaux a abouti à la récolte de quelque 800 signatures.

Le caricaturiste Djamel Ghanem, poursuivi en justice pour un dessin qui n'a pas été publié, a été acquitté. Le verdict devant être rendu la semaine dernière, a été donné hier par le tribunal de première instance près la cour d'Oran. Djamel Ghanem, ex-caricaturiste au journal La Voix de l'Oranie, a été dénoncé par son employeur dans une affaire peu ordinaire, une caricature qui n'a jamais été publiée. Son procès a eu lieu le mois dernier après le premier report décidé par décision du juge qui a constaté l'absence du plaignant, à savoir le directeur du journal. Djamel Ghanem a été mis en examen après que son propre journal eut porté plainte contre lui pour une caricature portant quelque insinuation sur la santé du chef de l'Etat, Abdelaziz Bouteflika.
Le juge d'instruction s'étant autosaisi du dossier, Djamel Ghanem a été mis en examen pour les chefs d'inculpation suivants: abus de confiance vis-à-vis de son ex-patron et utilisation indue du réseau de l'entreprise qui l'employait. Or, la caricature, objet du litige, n'a été ni terminée ni signée. Le 13 novembre 2013, l'ex-caricaturiste de La Voix de l'Oranie a comparu en première instance devant le juge d'instruction, à l'issue de son audition, il a été placé sous contrôle judiciaire.
Cette affaire a ébranlé la corporation journalistique et a même poussé le Syndicat national des journalistes (SNJ) à dépêcher à Oran un avocat, maître Dilem, pour prendre la défense de l'accusé. Lors du procès tenu le 11 février dernier, la défense a réclamé «l'acquittement pur et simple». Les internautes ne sont pas restés bras croisés, lançant dès le 14 février une pétition.
Cette dernière a été lancée sur la Toile et autres réseaux sociaux. Quelque 800 signatures ont été récoltées. «Il est proprement scandaleux qu'un caricaturiste soit condamné à la prison ferme, qui plus est pour un dessin qui n'a jamais été publié», s'indigne un internaute.
Mercredi dernier, quelques journalistes, ahuris par l'ampleur de l'affaire, ont observé un sit-in devant le siège de l'antenne régionale de l'Entv et de l'Enrs.
Dans un avant-dernier épisode, le caricaturiste a été victime d'une agression perpétrée par quatre jeunes l'ayant violemment tabassé.
«Ils m'ont demandé de sortir du café avant de s'en prendre à ma personne en me rouant de coups», confia Djamel Ghanem, ajoutant que «les quatre individus ont alors pris la fuite». L'agression a eu lieu en plein centre-ville dans un café de la rue Khemisti.
Quatre individus, âgés entre 19 et 25 ans, portant des capuches, l'ont passé à tabac, le frappant dans les parties intimes et le dos.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha