Accueil |Nationale |

EN ATTENDANT SON PARTENARIAT AVEC SONELGAZ

Le groupe Benhamadi investira 200 millions d'euros

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Le groupe Benhamadi investira 200 millions d'euros

«Nous achetons avec de bons prix à l'étranger, ce qui nous permet de vendre nos produits à des prix compétitifs.»

Condor, du groupe Benhamadi qui a investi dans la production des panneaux solaires, veut élargir ses activités en prévoyant un investissement de 200 millions d'euros pour développer les énergies renouvelables, a déclaré, hier, Boualem Benhammada, directeur de l'unité des énergies renouvelables au sein de Condor, au cours de la visite guidée organisée au profit des journalistes qui se sont déplacés dans la wilaya de Bordj Bou Arréridj. Selon Benhammada cet investissement se fera seulement si «la Sonelgaz donnera son accord pour un plan de charge consistant à l'entreprise. Le nouveau projet consistera en la production de plusieurs cellules solaires, de lingots», entre autres, a précisé la même source. «L'usine qui se chargera de la production de ces derniers sera verticalement intégrée à l'unité déjà existante.» L'unité de production actuelle fabrique, seulement des panneaux solaires. La production est de 50 mégawatts/ an. Un montant de 10 millions d'euros a été dédié à l'activité, mais ce montant n'a pas été intégralement consommé. «Nous ne réalisons actuellement que 30% de ventes seulement en attendant que Sonelgaz donne son accord pour le lancement de fermes solaires. Si Sonelgaz nous donne un engagement de cinq ans pour la réalisation de fermes solaires nous allons tout de suite investir les 200 millions d'euros pour la production des énergies renouvelables et développer cet important domaine» affirme le directeur de cette unité, avant d'ajouter que Condor est prêt à travailler en collaboration avec l'entreprise nationale. «Nous devons avancer ensemble pour concrétiser la stratégie de l'Etat qui veut développer les énergies renouvelables», a-t-il affirmé avant d'ajouter que Condor fabrique des produits de haute qualité qu' ils ne tarderont pas à exporter vers d'autres pays. A rappeler que L'activité du groupe réalise aujourd'hui des taux de croissance à deux chiffres. De 25 milliards de dinars en 2011, il est passé à plus de 50 milliards de dinars (650 millions de dollars) en 2013. «Notre objectif est d'atteindre le milliard de dollars dans les deux ou trois prochaines années», affirme M.Benhammada. «Condor n'est certes pas une marque prestigieuse, mais elle a réussi à s'imposer grâce à des produits fiables, des prix compétitifs et un service après-vente de qualité. Le client Condor doit être pris en charge convenablement là où il se trouve», explique-t-il. Le groupe Benhamadi est passé en quelque temps d'importateur de produits électroménagers à celui de fabricant. «Nous avons la seule unité de fabrication de joints pour réfrigérateurs en Algérie. Dans le réfrigérateur, le taux d'intégration dépasse les 60% aujourd'hui. Tout ce qu'on pourra fabriquer en Algérie, on le fera», souligne M.Benhammada qui affirme que c'est M.Aberrahmane Benhamadi qui négocie lui-même les achats de matières premières et de composants à l'étranger. «Nous achetons avec de bons prix à l'étranger, ce qui nous permet de vendre nos produits à des prix compétitifs», explique-t-il.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha