Accueil |Nationale |

ARMÉE NATIONALE POPULAIRE

Le Service national expliqué aux jeunes

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Les jeunes qui ont atteint l'age de 17 ans, doivent s'inscrire dans les bureaux de la gendarmerie etc.Les jeunes qui ont atteint l'age de 17 ans, doivent s'inscrire dans les bureaux de la gendarmerie etc.

Discipline, rigueur et ponctualité. Ce sont là quelques messages codés des officiers de l'ANP qui ont expliqué l'importance de la portée du Service national.

La modernisation des services de l'Armée nationale populaire (ANP) demeure un objectif majeur pour le renforcement des différentes forces militaires algérienne.
Adoptée au mois d'août 2014, la stratégie du ministère de la Défense nationale, relative à l'information, la campagne de sensibilisation des jeunes de 17 ans à se rapprocher davantage des brigades de la Gendarmerie nationale au niveau des communes, afin de s'inscrire sur les listes des citoyens qui ont le devoir et l'obligation de passer le Service national qui va dans la défense du territoire et l'intérêt du pays.
«Les jeunes qui ont atteint l'age de 17 ans, doivent s'inscrire dans les bureaux de la gendarmerie et autres organismes concernés au niveau des communes, afin de se conformer à la légalité des lois. Passé l'age de 25 ans, les jeunes qui ne sont pas inscrits, sont portés dans l'illégalité de la loi en vigueur», a souligné hier, le colonel Abdelouahab Messaoud au Forum El Moudjahid à Alger. Toutefois, les jeunes qui arrivent en retard, doivent justifier le positionnement par rapport à leur absence dans le fichier des appelées au devoir du Service national, a-t-on indiqué. Les jeunes Algériens qui résident à l'étranger, sont appelés à se rapprocher des services consulaires et des ambassades afin de régulariser la situation dans les meilleures conditions d'accueil, a-t-on indiqué.
Le capitaine Nabil Benzouai qui représente la relève et l'avenir du pays, a souligné que les cas sociaux sont étudiés par des commissions du secteur militaire, afin de répondre aux recours. Les jeunes qui ont des pères décédés, ceux qui sont malades, les fils uniques, sont acquittés du Service national. La campagne de sensibilisation des jeunes qui a commencé depuis plusieurs mois à travers les médias lourds, les envois de sms, les spots diffusés dans les chaînes de télévision nationale, ont enregistré un résultat assez important en termes d'adhésion des jeunes envers l'accomplissement du Service national.
Répondant aux questions des journalistes de manière nette et précise, les conférenciers ont insisté longuement sur les dossiers médicux des jeunes concernés par le Service national.
Evoquant quelques changements qui ont été décidés par l'Etat-major du ministère de la Défense, l'on apprend que la période d'un an passée au Service national, est comptabilisée dans l'expérience professionnelle de l'ensemble des catégories militaires qui ont accompli le devoir du Service national, tout en ajoutant la révision à la hausse des salaires octroyés dans ce cadre. La réintégration au postes d'emploi initial est garantie par la loi, en plus de l'intégration des 12 mois dans l'expérience professionnelle. La modernisation des services de l'Armée nationale populaire (ANP) demeure un objectif majeur qui va dans le sens du renforcement des différentes forces. et de l'institution militaire algérienne. Attaché aux valeurs de la révolution algérienne et à la Déclaration du 1er Novembre 1954, l'institution militaire algérienne, a donné l'exemple en passant du statut de l'ALN (Armée de libération nationale) au statut de l'ANP (Armée nationale populaire) depuis l'indépendance nationale, tout en demeurant fidèle à la patrie, à la mémoire et au sacrifice des martyrs pour l'indépendance nationale dans toutes ses dimensions.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha