Accueil |Nationale |

AFFAIRES DE CORRUPTION DE SONATRACH 1 ET L'AUTOROUTE EST-OUEST

Le grand déballage en mars

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
La loi sera appliquée dans toute sa rigueur et sans concessionLa loi sera appliquée dans toute sa rigueur et sans concession

Le tribunal criminel d'Alger a inscrit ces deux grands scandales de corruption, Sonatrach 1 et l'autoroute Est-Ouest, respectivement pour les 15 et 25 mars 2015.

2015, l'année du grand déballage des affaires de corruption? En tout cas, le ministre de la Justice, Tayeb Louh, a décidé d'aller au bout des grands dossiers de corruption qui ont secoué ces dernières années le pays. En effet, les dossiers Sonatrach 1 et l'autoroute Est-Ouest seront jugés en mars prochain.
Le tribunal criminel d'Alger a inscrit ces deux grands scandales de corruption, Sonatrach 1 et l'autoroute Est-Ouest, respectivement pour les 15 et 25 mars 2015, selon le rôle complémentaire de la deuxième session criminelle 2014, publié jeudi à la cour d'Alger.
«L'affaire Sonatrach 1, inscrite pour le 15 mars concerne 19 prévenus dont l'ancien président-directeur général du groupe Sonatrach, Meziane Mohamed Reda», est-il inscrit dans ce rôle complémentaire. «Parmi les prévenus également quatre compagnies étrangères. Les prévenus dont sept sont arrêtés, sont poursuivis et 12 autres sont en liberté pour association de malfaiteurs, passation illégale de marchés et corruption», est-il souligné.
Concernant l'affaire de l'autoroute Est-Ouest, programmée pour le 25 mars 2015, elle concerne
23 accusés, précise le même rôle complémentaire. «Parmi ces prévenus sept compagnies étrangères (Chine, Suisse, Japon, Portugal, Canada), poursuivies notamment pour association de malfaiteurs, abus de pouvoir, corruption, blanchiment d'argent et dilapidation de deniers publics», est-il noté.
Chose promise, chose due! Le ministre de la Justice, garde des Sceaux, Tayeb Louh, s'était engagé à «enrôler lors des prochaines sessions criminelles toutes les affaires de corruption présentées devant la justice en vue d'en juger les auteurs». Tayeb Louh n'avait à l'époque pas avancé de détail sur l'échéance fixée. «Cela dépendra de la fin des enquêtes», s'était-il contenté de dire en assurant que la justice est en train de mener son travail. Le voilà donc qu'il joint l'acte à la parole en programmant ces affaires pour le premier trimestre de la prochaine année.
C'est donc une réponse aux partis de l'opposition qui demandent de faire la lumière sur les grandes affaires de corruption telles que celles de Sonatrach, l'autoroute Est-Ouest, Khalifa. Des députés ont même vivement interpellé le ministre de la Justice sur ces affaires de malversations.
Lors du débat sur le projet de loi portant sur la modernisation de la justice tenu le début du mois à l'APN, les élus du peuple avaient appelé le ministre à faire la lumière sur ces affaires et ont demandé des comptes sur les détournements de fonds publics.
Conscient que ces deux dossiers engagent la crédibilité de la justice algérienne aussi bien au plan national qu'international, M.Louh a confié que leur traitement sera juste, équitable et que la loi sera appliquée dans toute sa rigueur et sans concession.
Au plan du discours, les plus hautes autorités du pays n'ont cessé de rappeler la nécessité d'une lutte implacable contre les affaires de corruption. Ces deux affaires viennent à point nommé pour donner corps à ces promesses de lutte contre la corruption, cela d'une part, et d'autre part elles interviennent au moment où le gouvernement déroule son plan de rigueur pour la maîtrise des dépenses publiques.
Par ailleurs, El Watan Week-end révèle dans sa livraison d'hier que l'affaire Khalifa serait jugée à la mi-février 2015. L'hebdomadaire qui fait parler une source proche du dossier fait savoir que la Cour suprême, qui n'a pas encore statué sur le pourvoi en cassation que le principal accusé dans l'affaire Khalifa avait introduit en octobre 2013, le fera au plus tard en janvier prochain. Voilà donc que Sonatrach 1, l'autoroute Est-Ouest et Khalifa sont enrôlées, il se peut que l'affaire Sonatrach, deuxième du nom, suive bientôt! Le grand déballage a commencé...

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha