Accueil |Nationale |

IL A PLAIDÉ POUR LE PROFESSIONNALISME, LA SÉRÉNITÉ ET LA CRÉDIBILITÉ

Le tryptique de Hamid Grine

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Le tryptique de Hamid Grine

Le ministre de la Communication s'est exprimé au terme de sa visite dans la wilaya d'El Oued.

Le ministre de la Communication, Hamid Grine, a souligné l'importance du «professionnalisme, de la sérénité et de la crédibilité» pour l'amélioration qualitative de l'information dans le pays.
«L'option pour ce triptyque par les différents organes de la presse nationale est susceptible de contribuer à l'amélioration qualitative de l'information et à garantir un travail informatif efficace et pertinent», a affirmé jeudi dernier le ministre dans un point de presse animé au terme de sa visite de travail de deux jours dans la wilaya
d'El Oued.
Grine a indiqué que la presse professionnelle peut constituer un «trait d'union entre l'administration et l'administré à la faveur, d'une part, de l'information du citoyen sur la situation du développement local et, d'autre part, par la transmission des messages de l'administration quant à la prise en charge de ses préoccupations».
«Cette démarche ne peut être concrétisée qu'avec l'implication des différents organes de la presse nationale, à travers des campagnes de sensibilisation initiées en direction de la société», a-t-il estimé. Il soulignera ainsi l'importante mission dévolue à l'information de «proximité» qui permet au citoyen de s'enquérir de diverses affaires locales qui le concernent directement, mais aussi le sensibiliser et lui faire prendre conscience de celles d'orde national. L'information de proximité s'identifie, par exemple, au rôle des «radios locales lesquelles assument une mission informative et importante en direction des citoyens, notamment en ce qui concerne son information sur l'action de développement et la prise en charge de ses préoccupations quotidiennes».
Evoquant le projet de la carte nationale du journaliste professionnel, le ministre a précisé que ce projet, qui a pour but l'assainissement du secteur et la création d'un conseil de déontologie de la profession, «ne peut être concrétisé qu'à la faveur de l'établissement de la carte du journaliste professionnel qui déterminera le journaliste professionnel par rapport à l'autre» au sein de la corporation.
A l'occasion de cette visite, le ministre a pris connaissance des activités d'entreprises relevant de son département, dont la Télédiffusion algérienne (TDA) où il a procédé au lancement du système de communication «Menos» (MultiMedia Exchange Network Over Satellite), avant de visiter le siège de la radio régionale de la wilaya d'El Oued.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha