Accueil |Nationale |

FORMER UN JEUNE REVIENT À ENVIRON 50.000 DOLLARS

Le parcours diplômant n'est pas gratuit

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Les jeunes Algériens bénéficieront d'un coaching afin d'augmenter leurs chances de trouver un emploi y compris à l'étranger.

Une journée organisée le mardi 17 mars sera l'occasion d'un échange et de partage sur les formations des jeunes Algériens dans le cadre du programme High Opportunity for Mediterranean Executives Recruitment (HOMERe). Le programme de mobilité des jeunes diplômés de Méditerranée vise neuf pays méditerranéens (Algérie, Egypte, Espagne, France, Grèce, Italie, Liban, Maroc et Tunisie). Son objectif est d'améliorer leurs compétences et leurs perspectives d'employabilité. Le programme est destiné à la mobilité de jeunes diplômés qui effectuent des stages professionnalisants au sein des entreprises partenaires en vue d'une insertion professionnelle au sein de la maison-mère ou d'une de ses filiales dans la région méditerranéenne. Le contexte actuel se prête à ce genre d'exercices et ce dans un univers professionnel fortement mondialisé. Ainsi, former un jeune au sein d'un parcours diplômant est estimé à environ 50.000 dollars alors que la fuite des compétences est une perte économique importante pour les pays qui ne réussissent pas à conserver leurs talents sur place. Le programme HOMERe, récemment labellisé par l'Union pour la Méditerranée, s'inscrit dans cette dynamique en mettant l'accent sur la mobilité des jeunes entre les rives de la Méditerranée afin de laisser s'exprimer les compétences au bénéfice des pays desquels ils ont reçu leur formation initiale. Le programme a été constitué à l'initiative de trois partenaires: les conseillers du commerce extérieur de la France (Ccef), l'OMJ (Office méditerranéen de la Jeunesse) et le réseau d'une centaine de grandes écoles de 16 pays méditerranéens. HOMERe propose aux entreprises transnationales, déjà présentes en Méditerranée ou qui souhaitent s'y développer, d'identifier localement des jeunes talents, de les former dans le cadre d'un stage international, afin de les recruter dans leur pays d'origine. Il présente pour les entreprises l'avantage d'accueillir un collaborateur pendant la durée de son stage pour exporter la culture d'entreprise auprès des partenaires, des filiales, joint-ventures, fournisseurs, clients et sous-traitants. L'initiative permet le maintien des talents dans les futures zones de croissance et assure ainsi les marchés de demain. Le programme s'engage à proposer à l'entreprise un panel de jeunes talents en adéquation avec le profil de poste recherché et si le profil ne trouve pas preneur, HOMERe pourra également proposer des jeunes nationaux ayant étudié à l'étranger et disposant des compétences requises pour le poste. Cela facilite les démarches administratives inhérentes à la mobilité du jeune dans le cadre du stage international qui aura lieu au siège de l'entreprise partenaire avec pour objectif d'intégrer le fonctionnement, les enjeux et la culture de l'entreprise, proposer des mentors qui assisteront les jeunes lors de leurs stages à l'étranger (appui sur des problèmes périphériques: logement,...). Cela permettra aux maîtres de stage de se focaliser sur les éléments essentiels à la montée en capacité du jeune d'un point de vue professionnel. Le maître de stage désigné par l'entreprise a pour objectif de former le jeune au métier et à la culture de l'entreprise afin que ce dernier soit opérationnel à son retour.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha