Accueil |Nationale |

LES STATISTIQUES LE DÉMONTRENT

L'Algérie est le troisième pays francophone dans le monde

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
L'Algérie est le troisième pays francophone dans le monde

62 étudiants stagiaires, issus des cinq Ecoles normales supérieures d'Algérie et majors de la promotion 2014-2015, seront accueillis au Centre de linguistique appliquée (CLA) de Besançon (France) du 2 au 29 Août 2015. Ce soutien qu'apporte la France dans l'enseignement de la langue française en Algérie s'inscrit dans le cadre de la coopération algéro-française, indique un communiqué de presse émanant de l'Institut français en Algérie parvenu hier à notre rédaction. Cette formation pédagogique, qui bénéficie du soutien de l'ambassade de France en Algérie, s'adresse aux futurs enseignants du français dans les écoles, collèges et lycées algériens. Elle offre aux étudiants les plus méritants des départements de français des Ecoles normales supérieures en Algérie, des «stages d'immersion en France», indique le communiqué. Une coopération «très active» existe ente l'Algérie et la France dans le domaine de l'enseignement du français, relève le communiqué. Le document, qui cite des chiffres de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF), révèle que l'Algérie est le troisième pays francophone du monde avec 11,2 millions de locuteurs. La «vitalité» de la francophonie en Algérie se vérifie également par la participation de quelque 10.000 personnes chaque année aux cours de langue française que propose l'Institut français en Algérie. La francophonie, c'est aussi une coopération économique qui avance très bien entre l'Algérie et la France, à voir le dynamisme de la Chambre de commerce et d'industrie algéro-francaise (Cciaf). Celle-ci compte 1130 adhérents. Elle est devenue une «institution majeure» de la relation économique algéro-française. En 2014, les entreprises des deux pays ont organisé plusieurs «rencontres d'entreprises, des séminaires d'information ou des formations. En mars dernier, la 7ème rencontre algéro-française des mines et des carrières a permis d'organiser pas moins de 1000 rendez-vous entre les entreprises de nos deux pays», a indiqué, l'ambassadeur de France en Algérie, Bernard Emié, dans un discours prononcé lors de l'Assemblée générale de la Cciaf.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha