Accueil |Nationale |

AVEC SON TRAMWAY, SA PIÉTONNIÈRE ET SES CENTRES COMMERCIAUX ET DE LOISIRS

La promenade... des Algérois

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Les enfants aussi ont leurs espaces aménagésLes enfants aussi ont leurs espaces aménagés

Quelques heures après le f'tour, des milliers d'Algérois en famille, seuls ou entre amis prennent la direction de ce qui est devenu le nouveau poumon de la capitale. Un vrai plaisir de les voir pouvoir profiter enfin de petits moments de loisirs.

Comme les Anglais à Nice, les Algérois ont aussi leur promenade. Et ils ne se font pas prier pour en profiter durant ce mois sacré du Ramadhan. La région Est de la capitale est devenue, la nouvelle soupape de décompression des Algérois qu'il soient du Centre ou de sa banlieue, avec son tramway, sa piétonnière et ses centres commerciaux et de loisirs. Quelques heures après le f'tour, des milliers d'Algérois en famille, seuls ou entre amis prennent la direction de ce qui est devenu le nouveau poumon de la capitale. A partir de 21h30, l'avenue de l'ALN (ex-Moutonnière) est complètement bouchée. Et ce n'est pas à cause du barrage de police! On se croirait aux heures de pointe. Comme un seul homme, ils prennent la direction d'Ardis et ses environs. Une véritable ambiance festive règne dans cet hypermarché. Les familles, qui représentent le plus gros de la foule, font des courses, du lèche-vitrine, font profiter leurs enfants des loisirs disponibles ou tout simplement se promènent en bord de mer.

En plus, c'est gratuit!
C'est le cas de Nacer accompagné de sa femme et de ses quatre enfants. «Depuis le début du mois de Ramadhan je viens pratiquement tous les soirs», affirme-t-il. Pourquoi a-t-il choisi ce centre commercial pour passer ses soirées? «La sécurité», rétorque-t-il d'un air soulagé. «C'est bien éclairé, il y a des agents de sécurité dans tous les coins et recoins, c'est fréquenté par les familles. Alors pourquoi s'en priver? Ça nous change», atteste-t-il. La sécurité n'est pas la seule chose qui attire Nacer. La gratuité fait également partie des motivations. «Ici le parking est gratuit, on peut se promener dans les allées du centre commercial, sur le bord de mer ou tout simplement s'asseoir sur les bancs», témoigne ce fonctionnaire dont le maigre salaire ne lui permet pas de faire des folies en termes de loisir, surtout en ce mois de la flambée des prix. Plus loin, au milieu du parking, un groupe de jeunes dansent. «La musique est là, pourquoi ne pas danser?», nous lancent-ils. Leurs amis sont assis en face des gobelets de thé et cigarette à la main. Ils discutent, se racontent des blagues...Ce groupe d'amis a l'air heureux. «On est contents d'être là, cela nous change des cafés du quartier», nous font savoir ces jeunes qui viennent de la cité Sorecal de Bab Ezzouar. Heureux de trouver enfin un endroit qui leur permet de sortir de leur quartier. «Ardis, c'est bien mais on n'aurait jamais pu y venir s'il n'y avait pas le tramway. En Algérie, si tu n'as pas de voiture tu ne peux pas te déplacer le soir. Heureusement que maintenant, il y a le tram...», se réjouissent-ils. Pas loin d'eux, une autre bande d'amis est là. Ayant remarqué que nous sommes des journalistes, ils viennent nous parler. Eux sont de Belouizdad. Et c'est aussi grâce au tramway qu'ils sont là. Ces jeunes «Belouizdadis» sont aussi là pour se défouler. Mais, ils ont un autre objectif. «On est là pour nous rincer les yeux. Il y a de belles filles qui viennent ici», attestent-ils tout sourire. Il est presque 22h. C'est l'heure du début du spectacle du cirque Amar qui a installé son chapiteau au niveau de ce centre commercial, devenu plus une mini «médina». Hanane court avec ses enfants. Elle a peur de rater le début du spectacle pour lequel elle est venue. Ses frères, cousins, nièces, neveux,... sont à l'intérieur en train de l'attendre. «On a programmé de venir à ce spectacle en famille. Il vaut le déplacement. De plus, le fait qu'il ait été programmé à Ardis qui non seulement est facile d'accès, mais dispose aussi d'un grand parking sécurisé», souligne-t-elle avant de s'excuser, le spectacle va commencer. Ils sont des centaines de citoyens à prendre d'assaut ce chapiteau. D'autres par contre, préfèrent tout simplement se balader dans la promenade des...Algériens. Ils admirent la mer, la piscine qui vient d'être installée et la beauté des jardins. Il faut avouer que ce qui a été fait au niveau des Sablettes est merveilleux, pour une fois d'ailleurs que l'on fait quelque chose d'aussi bien en Algérie.

Tout le monde trouve son bonheur
La cerise sur le gâteau est les petits jeux aménagés pour les bambins qui leur permettent de s'amuser tandis que leurs parents décompressent à l'air marin. Tout joyeux, les enfants profitent aussi du parc d'attractions de la foire (Dream Parc) (Pins maritimes, Alger) auquel cette promenade est venue se «greffer», lui qui était le seul endroit de distraction dans toute la région Est de la capitale. Ici ça grouille aussi de partout, il y a un monde fou comme dans une fourmilière. Par voiture, mais surtout par tramway, la foule afflue. Une véritable marée humaine. Ballon à la main, les bambins sont tout souriants, leurs petites mains dans celles de leurs parents. Ils se sont défoulés dans les manèges de ce parc. Les familles discutent entre elles. Des moments privilégiés sont partagés. Comme avec ces deux familles qui discutent entre elles pendant que les enfants jouent ensemble. «On vient de se rencontrer, après que nos gosses aient sympathisé. On parle de tout et de rien. Ça nous fait de nouveaux amis», se réjouissent-elles. C'est donc une ambiance bon enfant, bien de chez nous, comme on l'aime, qui règne chez ces familles. Tout comme chez les jeunes qui sont en train de se défouler avec ces manèges insuffisants pour accueillir tant de monde. Lassés un peu par cet endroit, d'autres par contre ont choisi de découvrir la nouveauté du Ramadhan qui est City Center, un nouveau centre commercial qui abrite entre autres la grande surface Carrefour. C'est un vrai plaisir de voir nos compatriotes pouvoir profiter enfin de petits moments de loisirs grâce à cette oasis au milieu de la baie d'Alger...Espérons que cela inspirera d'autres projets, les Algériens méritent bien de se défouler...

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha