Prévisions pour le 20 Aout 2018

 Adrar Min 31 °C Max 42 °C
34
 Laghouat Min 19 °C Max 28 °C
47
 Batna Min 12 °C Max 26 °C
30
 Biskra Min 21 °C Max 37 °C
32
 Tamanrasset Min 25 °C Max 35 °C
30
 Tlemcen Min 20 °C Max 31 °C
32
 Alger Min 19 °C Max 28 °C
34
 Saïda Min 20 °C Max 31 °C
34
 Annaba Min 20 °C Max 27 °C
4
 Mascara Min 19 °C Max 32 °C
32
 Ouargla Min 27 °C Max 37 °C
30
 Oran Min 24 °C Max 27 °C
32
 Illizi Min 28 °C Max 40 °C
32
 Tindouf Min 27 °C Max 41 °C
32
 Khenchela Min 14 °C Max 25 °C
30
 Mila Min 17 °C Max 30 °C
39
 Ghardaïa Min 24 °C Max 32 °C
30
Accueil |Nationale |

MARQUÉ PAR LE CALME ET UNE GRANDE ÉMOTION

Ghardaïa enterre ses enfants

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Des centaines de Mozabites venus des quatre coins de la wilaya ont accompagné les 14 victimes à leur dernière demeureDes centaines de Mozabites venus des quatre coins de la wilaya ont accompagné les 14 victimes à leur dernière demeure

L'ANP a déployé ses 4000 hommes dans les rues de la wilaya de Ghardaïa. Le calme régnait, hier.

C'est dans le calme et avec plein d'émotion que Ghardaïa a enterré, hier, ses enfants! En effet, après l'intervention de l'armée qui a ramené le calme dans la vallée du M'zab, l'heure est aux funérailles.
A Guerrara qui a payé le plus lourd tribut de ces dramatiques affrontements, 14 victimes mozabites ont été inhumées très tôt dans la matinée d'hier. Selon des témoins, les forces de sécurité ont respecté la mémoire des victimes et leurs familles en n'étant pas présents sur les lieux des funérailles. La non-présence sécuritaire n'aura pas empêché que cette cérémonie funèbre chargée d'émotion ne se déroule dans le calme.
Des centaines de Mozabites venus des quatre coins de la wilaya ont accompagné les 14 victimes à leur dernière demeure.
La veille vendredi, c'est une victime chaâmbie qui a été mise en terre, dans le calme. Il faut dire que depuis que l'ANP a déployé ses 4000 hommes dans les rues de la wilaya de Ghardaïa, le calme est revenu. Le président de la République qui a tenu une réunion d'urgence, mercredi dernier, avait décidé de confier la supervision sécuritaire dans cette wilaya très sensible du Sud algérien à l'armée. Suite à quoi, les éléments de l'ANP se sont largement déployés dans les différentes localités de Guerrara, Berriane et Ghardaïa où ils contrôlent les entrées et les sorties de ces trois villes.
Des fouilles systématiques des piétons et des véhicules sont effectuées, afin d'éviter tout transport d'armes ou d'objets qui serviraient à provoquer des émeutes.
La grande mobilisation des militaires a aussi un but psychologique pour montrer la fermeté dont fera désormais preuve l'Etat pour régler par tous les moyens possibles ce conflit entre Algériens qui a trop duré et a fait beaucoup de victimes. Le président Bouteflika a donc décidé d'utiliser la force après l'échec du dialogue. Toutefois, cette voie n'a pas été fermée. Pendant que les forces de sécurité s'efforcent de rétablir l'ordre public, les politiques continuent d'essayer de trouver une solution pacifique à ce conflit qui penche de plus en plus vers une guerre civile, mais avec plus de fermeté que ce qu'elles ont montré jusque-là où elles avaient préféré ménager les sensibilités.
Cette approche ayant montré ses limites, c'est un Abdelmalek Sellal des plus en colère qui a débarqué, jeudi dernier, dans la wilaya de Ghardaïa pour montrer la nouvelle approche de l'Etat dans ce conflit. Le Premier ministre était accompagné du ministre de la Justice, garde des Sceaux, Tayeb Louh et du général de corps d'armée, le commandant de la Gendarmerie nationale Ahmed Boustila afin de montrer la détermination de l'Etat à rendre justice...

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha