Prévisions pour le 17 Aout 2018

 Adrar Min 32 °C Max 43 °C
34
 Laghouat Min 20 °C Max 30 °C
30
 Batna Min 16 °C Max 27 °C
47
 Biskra Min 26 °C Max 34 °C
4
 Tamanrasset Min 22 °C Max 31 °C
28
 Tlemcen Min 17 °C Max 28 °C
39
 Alger Min 20 °C Max 29 °C
30
 Saïda Min 16 °C Max 28 °C
39
 Annaba Min 22 °C Max 29 °C
30
 Mascara Min 18 °C Max 30 °C
30
 Ouargla Min 28 °C Max 37 °C
30
 Oran Min 24 °C Max 27 °C
34
 Illizi Min 28 °C Max 40 °C
32
 Tindouf Min 18 °C Max 36 °C
32
 Khenchela Min 17 °C Max 27 °C
47
 Mila Min 18 °C Max 31 °C
4
 Ghardaïa Min 24 °C Max 33 °C
34
Accueil |Nationale |

IMADRASSA

L'école à portée de clic

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
L'école à portée de clic

«L'éducation est l'arme la plus puissante pour changer le monde.» Nelson Mandela.

L'opérateur de téléphonie mobile, Djezzy et son partenaire iMadrassa réussissent le tour de force d'offrir aux élèves, collégiens et lycéens un enseignement de qualité conforme aux programmes de l'Education nationale. Ce concept inédit consiste à dispenser aux enfants scolarisés des cours de soutien en ligne, désormais accessibles par paiement mobile.
C'est là un prélude au mobile paiement, une première en Algérie et au Maghreb. «Les cours sont gratuits», affirme Kamel Haddar cofondateur et CEO de iMadrassa. «Ce sont les exercices qui sont payants», ajoute-t-il. Tous les cours sont ainsi gracieusement dispensés. Pour accéder aux quiz, vidéos, exercices et examens corrigés, un abonnement est nécessaire. Il est possible de payer à la livraison à domicile, pour plus de 36 wilayas, sinon par paiement direct via un mobile en composant *715# avec code à saisir, pour les clients de Djezzy. L'on évoque aussi le paiement CCP ou le Pay Pal Visa. Cet outil permettra de réconcilier les élèves avec la réussite scolaire, poursuit Haddar qui précise que ce n'est pas là une solution qui va se substituer à l'école, mais un accompagnement scolaire via la technologie.
«La génération actuelle est déjà familiarisée avec les appareils et autres terminaux mobiles, et la barrière technologique n'existe plus. Aussi, il est question d'adapter ces moyens à la population estudiantine», ajoute le même intervenant qui révèle qu'iMadrassa fait office de la plus volumineuse bibliothèque du Monde arabe de par son contenu. Elle contribue à l'effort national en matière d'éducation. iMadrassa comprend les deux programmes scolaires, algériens et français. Ainsi, pour le programme national, l'accès à une matière/ mois, est évaluée à 1300 DA. L'accès pour trois matières et pour la même durée revient à 1800 DA. L'on peut souscrire pour trois et six mois. L'on précise que pour le programme français, les cours ont été achetés chez Maxicours, numéro 1 en France dans le soutien scolaire et ce depuis 15 ans. iMadrassa qui couvre l'ensemble des cycles d'enseignement, du primaire au lycée et prévoit même des cours pour adultes, dispose d'un tableau de bord qui permet de visualiser le programme de l'enfant et de cerner les difficultés que ce dernier rencontre sur son parcours. Elle permet également de motiver l'élève grâce à un dispositif de notation. Il est également possible aux jeunes apprenants d'apprendre avec le sourire, indique Haddar, qui évoque un jeu basé sur le principe de récompenses, avec à la clé de nombreux cadeaux à gagner comme les clés 3G ou les smartphones. Chacun peut également évaluer son niveau par rapport à l'ensemble de la communauté estudiantine nationale. Mme Mahmoudi, inspectrice de l'Education nationale, qui a à son actif une longue carrière dans l'enseignement et l'éducation, juge de son côté que iMadrassa apprend surtout à l'enfant d'être autonome et de se défaire de l'esprit d'assistanat. La fondation iMadrassa permet enfin de transmettre le savoir à tous les enfants malades et ceux des zones enclavées. Amana Assurance, filiale de l'assureur SAA et de la Macif a été représentée lors du lancement de iMadrassa, à Alger. «Si vous trouvez que l'éducation coûte cher, essayez l'ignorance», disait A. Lincoln.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha