Accueil |Nationale |

ARNOLD SCHWARZENEGGER À PARTIR D'ORAN

"Le tri sélectif des déchets est économique"

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Localement, le Terminator jouit d'une aura exceptionnelle puisque celui-ci a soutenu la candidature d'Oran aux Jeux méditerranéens 2021.

Il n'en fallait pas trop pour que le Terminator, engagé dans la protection de l'environnement, revienne sur les motifs de sa troisième venue en Algérie, très précisément dans le bastion régional de l'ONG (R 20) qu'il guide, Oran. Arnold Schwarzenegger, entouré de journalistes, des autorités locales, du consul de France à Oran et de quelques curieux, dira laconiquement que «Le tri sélectif est d'un important apport économique vu la récupération de plusieurs matières à recycler». Il ajoute que «ce dispositif participe amplement dans la préservation du cadre de vie, l'environnement». Pour étayer ses propos, Arnold avance que «la pollution de l'environnement constitue la raison principale du trépas un peu partout dans le monde de pas moins de sept millions de personnes, d'où la nécessité de sa protection». Là est l'essentiel des petites déclarations qu'il a faites avant de passer à la concrétisation des projets inscrits dans le cadre de la préservation de l'environnement en ralliant la résidence officielle d'El Bahia. En ce sens, deux conventions ont été ratifiées. La première a été signée par l'Organisation R20 avec le représentant des partenaires privés ayant pour mission la collecte et le tri sélectif des déchets. La deuxième, qui est non moins importante, porte sur l'enseignement à l'Ecole polytechnique d'Oran de la spécialité de la gestion et du tri sélectif des déchets. La convention a été signée par le R20, l'université de Saint-Etienne et l'Ecole polytechnique d'Oran. Cette convention sera traduite par le lancement, à partir du mois de novembre de l'année en cours du premier master. Très tôt dans la matinée d'hier, le Terminator engagé au service de l'environnement arrive dans la wilaya d'Oran. Dans une course effrénée, il entame son périple environnemental oranais en supervisant les installations liées à la protection environnementale, à commencer par le Centre d'enfouissement technique de Hassi Bounif avant de se rendre à la Maison de l'environnement implantée dans la cité Millenium, située à l'entrée est de la ville d'Oran. Le point final a été marqué dans la cité Hasnaoui où Arnold Schwarzenegger a supervisé le niveau atteint, quant à l'application du nouveau processus mis en place, rentrant dans le cadre du tri sélectif des déchets lambda. Sa liaison purement environnementale avec l'Algérie ne remonte pas à très loin. Arnold Schwarzenegger s'est rendu en Algérie pour la première fois du 24 au 26 juin 2013 endossant la casquette d'écolo. Après avoir été accueilli dignement par Abdelmalek Sellal, il s'est rendu dans la deuxième capitale du pays, Oran, ville dans laquelle il a initié un programme environnemental sous la houlette de l'Organisation environnementale qu'il guide, R 20. Soutenu par les Nations unies, l'ancien gouverneur de la Californie ouvrira le tout premier bureau algérien de son ONG R20 Régions of Climate Action dans la ville algérienne d'Oran. Le 25 juin, Arnold Schwarzenegger a signé un accord de partenariat pour lancer, avec la wilaya d'Oran, un programme pilote d'économie verte en présence d'Amara Benyounès, ministre de l'Environnement d'alors. Plusieurs atouts ont plaidé en faveur du choix porté pour l'Algérie. Cette région méditerranéenne est ouverte sur deux continents, ce qui permet d'influencer et d'être influencé par deux cultures et deux politiques environnementales. L'Algérie dévoilait l'intérêt qu'elle réserve à l'environnement ainsi qu'à sa protection. Connaissant les prémices d'une conscience verte, elle est donc la candidate parfaite pour le lancement de ce projet environnemental. Le R20 ONG inscrite dans le domaine de l'environnement, est à la fois très influente et active. Elle regroupe les 20 pays les plus puissants au monde, l'Algérie a, implicitement, un grand intérêt à faire partie de ce groupe. La wilaya d'Oran sera inéluctablement membre du conseil d'administration du R20 en adhérant à ce programme. Comme elle assurera la vice-présidence de l'organisation pour la région. Et depuis son adhésion, la ville d'Oran accueillera des événements internationaux tels que le Sommet des régions africaines et arabes. A Oran, administration ou encore au niveau des populations locales, le Terminator jouit d'une aura exceptionnelle puisque celui-ci a soutenu la candidature d'Oran aux Jeux méditerranéens 2021. «Mes deux passions en un: le sport et l'environnement. Bonne chance à Oran pour les Jeux méditerranéens 2021, Oran 2021», a déclaré la star mondiale dans un message adressé à ses 3,5 millions d'abonnés sur Twitter. Un tel soutien s'est traduit effectivement lorsqu'Arnold Schwarzenegger a partagé la vidéo de la candidature d'Oran pour les Jeux méditerranéens de 2021. Février 2014, l'acteur hollywoodien est de retour à Oran. Cette fois-ci c'est pour prendre part aux travaux d'une rencontre africaine devant débattre de l'économie verte. En présence d'une trentaine de ministres africains de l'Environnement, de représentants d'institutions et d'organismes internationaux, Arnold Schwarzenegger a, à l'ouverture de cette rencontre, exposé les options adoptées par l'Etat de Californie en matière d'économie verte, invitant les dirigeants africains à «tirer profit des erreurs commises en Europe et aux Etats-Unis pour les éviter». Ladite rencontre a été sanctionnée par une feuille de route baptisée au nom de «Déclaration d'Oran». Ce document jalonne les étapes à marquer dans la politique environnementale et l'économie verte.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha