Accueil |Nationale |

LANCEMENT DE SATELLITES ET ACCORD DE L'OPEP

L'Algérie sous les projecteurs

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Le lancement réussi des trois satellites donne de la visibilité à l'AlgérieLe lancement réussi des trois satellites donne de la visibilité à l'Algérie

Il lui reste simplement à mieux gérer son image et réussir sa mue économique.

A quelques jours d'intervalle, l'Algérie s'est distinguée au plan international. Le lancement de trois satellites et le succès de la réunion extraordinaire de l'Opep, donnent de la visibilité au pays et lui procurent un statut assez particulier, faut-il le souligner. Le développement très remarquable de son programme spatial et son positionnement dans le Top 3 des pays africains disposant de cette technologie ont tendance à impressionner beaucoup de responsables étrangers qui voyaient l'Algérie à travers le prisme déformant des rapports d'ONG la classant systématiquement en bas de tableau. Les progrès enregistrés par l'Algérie dans le domaine spatial sont tellement impressionnants pour ces observateurs que la fabrication d'un satellite à 100% algérien est soulignée par nombre de publications étrangères. Ainsi, l'Algérie n'est pas ce petit pays africain où tout va mal et incapable de se prendre en charge. Il réduit sérieusement la fracture technologique et ne le fait pas pour la galerie, mais implique plus de 1000 scientifiques dans son chantier spatial, comme il le fait d'ailleurs pour la recherche nucléaire. Il faut peut-être rappeler que des chercheurs algériens ont été sélectionnés par la Nasa avec d'autres de leurs collègues de 14 nationalités pour travailler à un projet novateur de télescope géant. C'est dire que l'intérêt de l'Algérie pour les technologies spatiales qui date de 14 ans a permis de réaliser des progrès très intéressants.
Au moment où la communauté scientifique mondiale découvrait les avancées de l'Algérie dans ce domaine très pointu, se tenait à Alger une réunion informelle de l'Opep. Personne n'osait miser un centime sur la réussite de la rencontre. Les raisons du scepticisme étaient nombreuses et les indices d'un échec ne manquaient pas sur le tableau des analystes de tout bord. Seulement voilà, c'était compter sans les grandes capacités de négociation que recèle la diplomatie algérienne. En moins de 48 heures, la donne pétrolière s'est retournée, les adversaires ont trouvé un terrain d'entente, la rencontre informelle s'est transformée en réunion extraordinaire, tout ce qu'il y a de plus officiel et tout cela, grâce à l'Algérie.
Second coup de projecteur sur un pays qui démontre une impressionnante compétence et bénéfice d'un crédit remarquable auprès de grands Etats. L'accord de l'Opep sur la réduction de la production de pétrole, signé à Alger a, en effet, été rapporté par les médias du monde entier et tous reconnaissent le rôle de l'Algérie dans la conclusion de cet accord historique. L'ensemble des observateurs de la scène économique internationale admettent volontiers que le monde est devant un «coup de maître» comme il en arrive rarement. Ce qui a été accompli à Alger relève du miracle, compte tenu de la complexité de la situation. Cette reconnaissance mondiale conforte donc le statut de l'Algérie et l'installe naturellement dans une position de pays leader en Afrique et dans le Monde arabe, aux plans diplomatique et scientifique. Et lorsqu'on sait que les technologies spatiales ont des applications directes dans le domaine de la souveraineté et de la sécurité nationale, on mesure la place que prend l'Algérie dans le concert des nations. Il lui reste simplement à mieux gérer son image et réussir sa mue économique.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha