Accueil |Nationale |

AGRICULTURE À BOUIRA

Une priorité pour le nouveau wali

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Parce que Bouira est d'abord une wilaya agricole et non à vocation agricole, que le nouveau wali de Bouira, Chérifi Mouloud, dans le cadre de la commémoration de la Journée nationale de l'émigration a consacré la journée du 17 octobre au secteur. Après le coup d'envoi des travaux d'engazonnement du terrain situé à proximité du siège de la daïra du chef-lieu, le wali s'est rendu à la ferme Boucheraine d'El Esnam, 10 km à l'est de Bouira, pour les besoins du lancement de la campagne labours-semailles. Précisons que le projet destiné à la jeunesse coûtera 9 milliards de centimes à la commune, maître d'ouvrage du projet dont le délai de réalisation n'excédera pas 12 mois. En visitant une exposition organisée par les agriculteurs, le premier responsable a fermement ordonné de préserver les terres agricoles et a insisté sur l'obligation de les exploiter rationnellement. Pour les besoins de la campagne, les services agricoles ont mobilisé d'importants moyens matériels (3 500 tracteurs, 2 000 machines et 70 000 quintaux d'engrais). Il est prévu aussi l'emblavement de 70 000 ha dans la région.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha