Accueil |Nationale |

PRIX DU JOURNALISTE PROFESSIONNEL DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE

Une deuxième édition à la mémoire de Nait Mazi

Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Une deuxième édition à la mémoire de Nait Mazi

Le ministère de la Communication organise la cérémonie de la deuxième édition du Prix du journaliste professionnel du président de la République, samedi prochain, a indiqué, hier, le ministère dans un communiqué. La cérémonie organisée, sous le haut patronage du président de la République, M.Abdelaziz Bouteflika, intervient à l'occasion de la Journée nationale de la presse, célébrée le 22 octobre. Le thème choisi pour cette deuxième édition a pour thème «la femme algérienne, acteur majeur du développement économique et social». Il est également, souligné que cette Journée nationale de la presse sera célébrée dans l'ensemble des 48 wilayas du pays.
Par ailleurs, le ministère fait savoir que dans la même journée, le ministre de la Communication, Hamid Grine, procèdera, en compagnie du ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tahar Hadjar, à la baptisation d'un amphithéâtre du nom du défunt moudjahid, directeur du journal El Moudjahid, Noureddine Nait Mazi, et cela à l'Ecole nationale supérieure de journalisme et des sciences de l'information.
Le président Bouteflika avait annoncé, rappelle-t-on, le 3 mai 2015, à l'occasion de la Journée internationale de la presse, l'institution de ce prix «en reconnaissance de la nation pour les efforts soutenus et dévoués des journalistes professionnels».
Ce Prix national a pour but de récompenser les meilleures oeuvres journalistiques réalisées soit individuellement, ou à titre collectif par des journalistes professionnels. Il est décerné dans les différentes catégories constituant la presse, en l'occurrence la presse écrite, audiovisuelle ainsi que l'illustration et la presse électronique.
Le prix du président de la République consiste en l'attribution d'un certificat de mérite et d'une récompense financière dont le montant est fixé selon des critères bien précis, et ce, suite à un concours organisé par le ministère chargé de la Communication.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha