Accueil |Nationale |

BERNARD EMIÉ, AMBASSADEUR DE FRANCE RÉVÈLE

"21.000 étudiants algériens en France"

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
L'ambassadeur de France lors de son allocutionL'ambassadeur de France lors de son allocution

Une forte demande à laquelle la chancellerie française a répondu en doublant le nombre de visas d'études accordés.

Les étudiants algériens toujours aussi attirés par la France! Plus de 21.000 d'entre eux ont déposé une demande pour rejoindre les universités de l'autre côté de la Méditerranée. C'est la révélation faite par l'ambassadeur de France, Bernard Emié, lundi dernier, lors d'une réception autour des diplômés algériens des Grandes Ecoles françaises qui exercent aujourd'hui leur activité professionnelle en Algérie.
«Cette année, un peu plus de 21.000 étudiants algériens ont déposé un dossier dans un de nos cinq espaces Campus France en Algérie», a-t-il indiqué avant de donner le nombre d'entre eux qui ont eu la chance d'être sélectionnés. «Plus de 7000 étudiants ont accédé le mois dernier aux bancs de nos établissements d'enseignement supérieur», a-t-il affirmé en soulignant le fait que la chancellerie française a répondu à la forte demande en doublant le nombre de visas d'études accordés. «Je suis fier d'annoncer qu'en deux ans, nous avons doublé le nombre de visas long séjour pour études. Bravo à toutes les équipes des Instituts français, de Campus France et de nos trois consulats généraux», a soutenu Bernard Emié. L'ambassadeur de France s'est également réjoui de la relance du concours SAI en lien avec la Chambre de commerce et d'industrie de Paris pour l'admission à HEC, Escp, Audencia Business School, Skema Business School, EM Lyon. «Je tiens à souligner le succès des candidats algériens avec 15 admissions aux Grandes Ecoles», a t-il poursuivi avec fierté. Ce résultat témoigne de l'intérêt des étudiants algériens pour ces compléments de formation de haut niveau. Le diplomate français met aussi en valeur le fait que près de 3% des étudiants étrangers qui rejoignent la France sont algériens. «Chaque année 300 000 étudiants du monde entier font le choix de poursuivre leurs études dans les universités et les écoles françaises pour la qualité et la diversité des études proposées, le rapport qualité/prix excellent de ces formations, la richesse culturelle offerte en France ou encore le dynamisme économique», indique-t-il en mettant en exergue le fait que la France est le troisième pays d'accueil des étudiants internationaux après les Etats-Unis et le Royaume-Uni. «Les étudiants internationaux représentent 12% de nos étudiants. L'objectif est d'atteindre 20% d'ici 2025. Nous consacrons 70 millions d'euros pour leur accueil», a t-il poursuivi lors de cette réception qui marque la première année du lancement du réseau social France Alumni Algérie. Ce dernier est destiné aux anciens étudiants étrangers ayant fait des études en France, qui bénéficient dès lors d'un espace de dialogue, d'accès à des offres de formation, de bourses, de stages ou d'emplois, et se tiennent informés de l'actualité culturelle et touristique française. L'objectif étant non seulement de fédérer ces anciens élèves, appelés «Alumni», dans le but de constituer un réseau d'échanges, mais aussi d'encourager les étudiants algériens à faire le choix de ces parcours d'excellence au sein des Grandes Ecoles françaises. «Ces étudiants ont besoin de vous, de vos conseils pour imaginer et préparer leur futur. Ils ont besoin de votre exemple pour se projeter dans leur avenir professionnel», a lancé l'ambassadeur français aux membres du réseau non sans les remercier pour leur forte implication dans le suivi de ces nouveaux étudiants. Dans ce sens, il fait remarquer la réussite du réseau algérien qui, en à peine une année d'existence, se classe déjà à la seconde position. «Nous comptons déjà à ce jour 2800 inscrits et nous sommes déjà le 2ème réseau France Alumni après le Brésil. Nous avons toutes les raisons d'être très vite le premier!», a-t-il conclu avec beaucoup d'espoirs non seulement pour ce réseau, mais pour l'avenir de l'Algérie...

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha