Accueil |Nationale |

DES ENTREPRISES ALGÉRIENNES AU SALON DE L'AGROALIMENTAIRE DE PARIS

Dans la cour des grands

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Dans la cour des grands

Les critères de sélection ont porté sur la qualité des produits, mais également sur la politique des groupes en matière de développement commercial.

28 entreprises algériennes versées dans l'agroalimentaire prennent part au Salon international de l'alimentation (Sial) de Paris. Plus grand rendez-vous des professionnels de la planète avec ses 7000 participants, le Sial passe pour être le carrefour incontournable de la filière agroalimentaire. Les Algériens qui ont l'habitude de participer à cette manifestation économique à titre symbolique, manifestent, pour l'édition 2016, une détermination remarquable. Sans doute encouragés par le discours économique dominant orienté vers la diversification des exportations et sentant certainement une maturité de la scène agroalimentaire nationale, les leaders algériens de l'agroalimentaires veulent se placer dans le marché international de la filière. Soutenus par l'Agence de promotion des exportations (Algex) qui a financé à hauteur de 80% les frais de participation du pavillon algérien, les 28 patrons présents à Paris affichent une grande volonté de ne pas en revenir les mains vides.
En effet, une bonne proportion des groupes agroalimentaires présents au Sial commercialisent des marques connues et appréciées des consommateurs algériens. Il faut dire qu'ils ont tenu tête à la concurrence étrangère et se sont imposés sur le marché local, démontrant un niveau de qualité appréciable. Il faut dire, à ce propos, que les tickets pour participer au plus important carrefour de l'agroalimentaire mondial se sont vendus assez chers, dit-on à Algex, qui affirme avoir sélectionné les entreprises selon des critères précis de qualité des produits, mais également de la politique des groupes en matière de développement commercial. Seules les entreprises qui ont manifesté concrètement une volonté à l'export ont été promues par Algex. De fait, et compte tenu de l'important investissement consenti par l'Etat à travers le financement de la participation algérienne, l'état d'esprit n'est pas à la simple représentation. Les entreprises algériennes sont à l'offensive dans ce salon. Forts de leur succès à l'interne et confiants de la qualité internationale de leurs produits, les préposés aux stands des groupes algériens affichent une assurance déconcertante et parviennent même à attirer de nombreux visiteurs. L'aspect «show» est assez bien pris en charge. Il l'est précisément parce que les Algériens sont sûrs de la qualité de ce qu'ils proposent, mais également des avantages concrets en matière de prix, et pour certains produits de leur «pureté biologique». Dans les allées du salon, le pavillon algérien ne passe pas inaperçu. Mais il est entendu que l'essentiel du travail se fait ailleurs que dans les stands.
Les patrons des groupes engagent un véritable marathon pour toucher un maximum de clients potentiels, histoire de nouer des contacts fructueux. Dans quelques produits-phares, le pavillon national n'a, pour ainsi dire, pas de concurrents, mais encore faut-il savoir les vendre.
Ce n'est pas évident, pour la simple raison que cette position privilégiée existe depuis belle lurette sans que cela ne serve l'économie du pays. C'est toute la question du déclic qui pourrait venir de ce Sial.
Il faut savoir enfin que personne, parmi les participants, n'a l'intention de faire des cadeaux aux Algériens et certainement pas les Turcs, venus en force à Paris. Ils sont plus de 300. Les Tunisiens et les Marocains, d'autres habitués du Salon ont, eux aussi sorti le grand jeu. C'est dire qu'il ne suffit pas de vouloir pour entrer dans la cour des exportateurs. Il faut jouer des coudes pour se faire voir. Sur les 28 représentants algériens, quelques noms vont peut-être briller. Cela suffira au bonheur d'Algex, pour qui, une participation massive au Salon était déjà un grand défi.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha