Accueil |Nationale |

DISPARITION D'UN JEUNE DE 24 ANS

Des citoyens de Bouzeguène observent un sit-in

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Des centaines de citoyens habitant au village Ighraïène dans la daïra de Bouzeguène ont observé, hier, un rassemblement afin de dénoncer l'enlèvement dont aurait été victime l'un de ses enfants, en l'occurrence Kamel Bazi, âgé de 24 ans.
Ce dernier n'a pas donné signe de vie depuis le 25 octobre 2016, soit depuis 35 jours, ont précisé encore les représentants du comité du village d'Ighraïène. Selon les témoignages de citoyens ayant pris part au rassemblement d'hier, Kamel Bazi aurait été enlevé en plein milieu du village et en plein jour.
Depuis que la disparition du jeune homme a été constatée, une mobilisation importante a été enregistrée au village en question ainsi qu'à l'ensemble des villages environnants.
Il en est de même des services de sécurité qui enquêtent au sujet de cette affaire depuis le jour de son éclatement. Mais à ce jour, rien de nouveau n'est venu pour apaiser l'angoisse de la famille du disparu et de ses proches.
«Plus de 5000 citoyens sont mobilisés de jour comme de nuit afin de tenter de retrouver Kamel», a souligné l'un des responsables du comité du village où habite le disparu.
Aussi, plusieurs comités de villages oeuvrent la main dans la main et avec dévouement afin de retrouver Kamel. Suite à l'action de protestation d'hier, observée par les citoyens du village Ighraïène, le procureur de la République près le tribunal d'Azazga a reçu une délégation des comités de villages et les a rassurés sur le fait que les services de sécurité font de leur mieux pour élucider cette affaire qui a plongé toute la région de Bouzeguène dans un climat de psychose d'autant plus que, depuis très longtemps, ce genre de disparition n'a pas été enregistré sur tout le territoire de la wilaya de Tizi Ouzou.
Notons enfin que le comité du village Ighraïène a émis son appel sous forme d'un avis de recherche pour retrouver le jeune Kamel Bazi, qui habite dans la commune d'Idjeur, daïra de Bouzeguène.
Le comité du village souligne que le disparu, à partir du moment où il n'a plus donné signe de vie, était vêtu d'un tee-shirt bleu et d'un pantalon noir.
Toute personne l'ayant aperçu ou détenant des informations pouvant aider à retrouver Kamel Bazi est priée d'appeler les membres de la famille du disparu au 0550 56 96 47, 0556 61 11 25 et 0549 23 26 98.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha