Accueil |Nationale |

L'ITALIE PREMIER CLIENT DE L'ALGÉRIE ET LA CHINE SON PREMIER FOURNISSEUR

La France perd sa suprématie commerciale avec l'Algérie

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Les pays méditerranéens d'Europe demeurent avec l'Allemagne les principaux fournisseurs de l'Algérie, après la Chine. La France, traditionnel fournisseur et récipiendaire majeur en matière de commerce avec l'Algérie, perd de plus en plus son rang privilégié devant le mouvement d'ouverture économique opéré par le pays, notamment après la chute drastique des prix de pétrole qui a fortement influé sur sa nouvelle stratégie économique. Ainsi, les cinq premiers clients de l'Algérie enregistrés, au cours des 11 premiers mois 2016, ont été l'Italie, qui a brassé 4,41 milliards de dollars (mds/usd) équivalant à 17,24% des exportations globales algériennes durant cette période. Elle est suivie de près par l'Espagne qui a cumulé 3,24 mds/usd (12,67%), ensuite par la France qui arrive en troisième position avec 2,95 mds/usd (11,53%) précédant de peu les Etats-Unis avec 2,79 mds/usd (10,9%) et le Canada avec 1,25 milliard usd (4,91%). Sur le registre des principaux fournisseurs de l'Algérie, la Chine est restée en tête avec 7,7 mds/usd, soit 18,01% des importations globales algériennes entre janvier et novembre. Elle est suivie un peu loin par la France qui suit avec 4,37 mds/usd (10,22%), l'Italie avec 4,26 mds/usd (9,96%), l'Espagne avec 3,29 mds/usd (7,71%) et enfin par l'Allemagne avec 2,7 mds/usd (6,34%).

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha