Accueil |Nationale |

RENAULT TRUCKS ASSEMBLERA SES CAMIONS À MEFTAH

La première livraison est pour 2017

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Ce projet parraine à sa manière les villes de Lyon en France, Goteborg en Suède, et Blida en Algérie.

L'aventure Berliet se poursuit en Algérie. Cette fois c'est le suédois Volvo et sa filiale Renault Trucks qui s'installent en Algérie pour la réalisation d'une usine d'assemblage de camions à Meftah, sur le territoire de la wilaya de Blida. Cette unité de montage est le fruit d'un partenariat entre ces deux géants européens du poids lourd et un investisseur algérien, soit le groupe Souakri, déjà connu pour ses nombreux projets à l'échelle du territoire national, notamment pour son usine de ciment colle à Biskra. C'est hier donc que la pose de la première pierre de cette unité de production a eu lieu à Meftah en présence des principaux acteurs du projet, dénommé Soprovi, mais également des ambassadeurs de France et de Suède et du wali de Blida, Abdelkader Bouazghi, et des principaux dirigeants des marques Volvo et Renault Trucks en Algérie. La pose de cette première pierre fait suite au pacte d'actionnaires signé le 25 août dernier à Lyon, en France, entre le Groupe BSF Souakri et Renault Trucks SAS, pour la création d'une entreprise commune. Il est attendu que le premier véhicule sortira des chaînes de montage de cette usine courant 2017, dans le cadre de la livraison d'un premier quota de 50 camions. L'usine qui s'étalera sur 24 000 m2 sera construite en 10 mois et livrera dans une première phase 1000 véhicules en 2018 puis 2000 autres en 2019, avec à la clé 500 emplois créés. A la faveur de son allocution, 'ambassadeur de France en Algérie, Son Excellence Bernard Emié, a rappelé que ce joint-venture est l'aboutissement d'un protocole d'accord qui a été conclu en avril dernier en marge d'une rencontre au sommet entre les Premiers ministres algérien et français, MM. Sellal et Valls. L'ambassadeur a alors souligné la célérité avec laquelle a été réalisée ce projet qui consacre désormais le partenariat d'exception entre la France et l'Algérie qui est appelée à devenir un grand pays industriel. «Ce projet incarne le partenariat, le respect, la réciprocité, la complémentarité et l'engagement dans un avenir commun», a indiqué l'ambassadeur qui a précisé que les Français et les Suédois sont pionniers au regard du lancement de ce projet d'envergure structurant, alors que d'autres projets verront certainement le jour en Algérie. L'ambassadeur de Suède en Algérie Madame Marie-Claire Swärd Capra a indiqué que ce projet est un exemple de coopération globale et obéit à la volonté des plus hautes autorités algériennes et suédoises, traduite par les démarches entreprises par le ministre algérien de l'Industrie et des Mines Abdessalem Bouchouareb et son homologue suédois, et qui visent à développer toutes les possibilités capables de renforcer les liens économiques et commerciaux entre l'Algérie et la Suède. Avec cet important investissement, Renault Trucks et le Groupe Volvo confortent leur engagement sur le marché algérien, aux côtés des pouvoirs publics et s'inscrivent à long terme dans le développement économique et social du pays.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha