Accueil |Nationale |

RÉVEIL TARDIF DE L'APC D'ORAN

"Du colmatage pour plaire"

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Le siège de l'APC d'OranLe siège de l'APC d'Oran

Les trois envoyés spéciaux de la mairie d'Oran se sont engagés à prendre en charge les travaux du «colmatage» des lieux et baliser le terrain.

Il n'en fallait pas trop pour que l'APC d'Oran sorte de sa léthargie en répondant par sa présence...obligatoire dés que le wali d'Oran a décidé d'inaugurer la bibliothèque de l'association Numidia. Le temps a fini par donner raison à cette plus ancienne association culturelle n'ayant jamais versé ni dans une quelconque zizanie ni dans l'activisme politique, hormis la défense de l'Algérie amazighe. Ses membres sont restés homogènes et ordonnés dans leur activisme pour l'identité amazighe, loin de toute spéculation, d'où d'ailleurs la considération totale que cette association a arraché en occupant une place de premier ordre dans le paysage du mouvement associatif de la wilaya.
Le premier coup lui a été asséné par la maison des deux Lions, l'APC d'Oran n'a rien trouvé de mieux à faire que d'afficher «une sourde oreille» totale à l'invitation qui lui a été adressée par l'association Numidia sollicitant une aide matérielle, ne serait-ce que minime, pour peu que le festival annuel et populaire de Yennayer soit célébré dignement. La demande est restée lettre morte. Mais, la municipalité d'Oran a, à la dernière minute, fini par prendre un virage à 360 degrés. Elle a, non seulement cédé, mais elle a pris l'initiative de mobiliser jeudi ses troupes pour se mettre à la besogne. Une telle sortie n'est pas venue des suites d'un simple fait du hasard. Elle a été décidée dès que le wali d'Oran a mandaté le directeur de l'éducation, Slimani Arezki, pour rendre visite au festival de Yennnayer se tenant dans la salle du cinéma El Feth, ex-Pigalle.
Sur place, le directeur de l'éducation a informé les responsables de l'association que le wali sera au rendez-vous pour la journée de samedi (aujourd'hui, ndlr) et donnera le coup d'envoi à la bibliothèque de l'association. L'alerte maximale a été lancée dès que le même directeur s'est rendu dans le local de l'association pour arranger les démarches à entreprendre dans le cadre des préparatifs pour la journée du 13 janvier et la visite du wali. Comme un cerbère, le secrétaire général de l'APC, Benouameur Fekha, contemplait de loin la scène sans juger utile de s'approcher des lieux des discussions. Quelques minutes plus tard, le délégué, le directeur du secteur (élu local du parti de Benyounès Amara) ainsi qu'un chef de service arrivent sur les lieux. Se présentant en tant qu'élus locaux, ils ont tenté de sauver le peu de meubles qui restaient en proposant, dès leur arrivée, leur contribution au nom de l'APC d'Oran.
Le président de l'association Numidia, a affirmé, de son côté que l'association n'a«reçu aucune réponse alors que nous avons informé l'APC de notre activité en déposant notre demande d'aide». Une telle réponse a coupé net l'herbe sous les pieds des deux lieutenants du maire d'Oran n'ayant pas cessé de plaider «leur innocence» en réitérant la formule bureaucratique et démagogique dépassé: «Nous ne sommes pas au courant», «vous auriez dû nous informer à l'avance» et tant d'autres états d'esprit peu convaincants et sans aucune importance lâchés pêle-mêle.
Toutefois, les trois envoyés spéciaux de la mairie d'Oran se sont engagés à prendre en charge les travaux du «colmatage» des lieux et baliser le terrain pour préparer la venue du wali prévue pour aujourd'hui. Sur le champ, ils ont décidé d'embellir le lieu tout en décidant de commander la plaque devant immortaliser le passage du wali dans les locaux de l'association à l'effet de l'inauguration de la bibliothèque de Numidia. Malgré la défection du ministère de la Culture et sa représentation locale, la direction de la culture, et l'absence totale de l'APC, le wali a marqué un point en poussant l'APC d'Oran à bosser même pendant le week-end.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha