Prévisions pour le 22 Octobre 2018

 Adrar Min 21 °C Max 31 °C
28
 Laghouat Min 9 °C Max 24 °C
34
 Batna Min 10 °C Max 19 °C
34
 Biskra Min 16 °C Max 27 °C
32
 Tamanrasset Min 21 °C Max 31 °C
30
 Tlemcen Min 11 °C Max 21 °C
30
 Alger Min 16 °C Max 24 °C
39
 Saïda Min 11 °C Max 22 °C
30
 Annaba Min 17 °C Max 22 °C
47
 Mascara Min 12 °C Max 22 °C
30
 Ouargla Min 15 °C Max 30 °C
28
 Oran Min 16 °C Max 25 °C
30
 Illizi Min 20 °C Max 30 °C
28
 Tindouf Min 20 °C Max 23 °C
39
 Khenchela Min 11 °C Max 18 °C
34
 Mila Min 13 °C Max 22 °C
39
 Ghardaïa Min 14 °C Max 27 °C
28
Accueil |Nationale |

DEUX PLANS MIS EN OEUVRE

Comment redessiner la ville de Béjaïa

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Faire de Béjaïa un lieu attractifFaire de Béjaïa un lieu attractif

Partant du constat fait sur le terrain et vu la nécessité d'agir à court terme, trois plans seront mis en oeuvre pour faire redorer son blason à la capitale des Hammadites.

Ces plans ont été présentés lors d'une réunion qui a regroupé les partis concernées, à savoir le wali de Béjaïa, le chef de daïra, le président d'APC de Béjaïa, les présidents de commissions de la commune ainsi que les directeurs de l'exécutif de la wilaya.
Le contenu du programme de développement local ainsi que la modernisation envisagée au profit du chef-lieu de la wilaya ont été débattus lors de cette réunion, qui se voulait une séance de concertation en vue d'une série de plans d'actions, qui ont découlé des décisions et des orientations faites lors des différentes visites d'inspection effectuées sur le terrain au niveau de la commune de Béjaïa. Il s'agit donc de trouver les moyens humains, matériels et financiers à même de les concrétiser. On relève d'abord le «Plan vert», qui englobe toutes les actions liées à la réhabilitation et l'aménagement des espaces verts, au niveau notamment de la promenade de la Brise de mer, la réhabilitation du lac de Mezaïa, de tous les jardins publics da la commune et l'aménagement du Parc national de Gouraya.
Une opération pour le réaménagement de la Brise de mer est prévue. Des orientations et des idées ont été débattues pour faire de ce site un lieu attractif, à charge pour les responsables de l'EPB (gestionnaire du site) de les concrétiser sur le terrain avant la saison estivale. Une promenade familiale digne de ce nom sera réalisée au niveau de ce lieu très fréquenté par les familles bougiotes et celles en séjour touristique dans la wilaya. Une instruction a été donnée pour y implanter un jardin des eaux avec un éclairage adéquat qui doit être réfléchi. Pour cela il est recommandé de faire appel aux professionnels en la matière. Puis le plan dit «Lumière», qui consiste selon les engagements du président de l'APC de Béjaïa du lancement des travaux pour la réalisation d'un éclairage d'ambiance sur les sites historiques, notamment la Casbah, le musée de Bordj Moussa et le fort de Gouraya. Ce plan Lumière comprend également l'éclairage d'ambiance des édifices publics comme le TRB, la poste (de la ville), la résidence d'hôtes de la wilaya. On croit savoir que le cahier des charges est déjà préparé et que toutes ces mesures visent à transformer, moderniser la ville de Béjaïa et faire d'elle une ville mythique, qui se transforme à la tombée de la nuit, tout en restant elle-même.
Le programme du wali comprend également, outre le plan Vert et le plan lumière, un «un plan Blanc, un plan de réhabilitation, un Plan de cohésion et un Plan de bonne gouvernance.
Le responsable du Parc national de Gouraya a été instruit de s'impliquer d'avantage dans le cadre de la préservation du site, mettre fin à la prolifération des kiosques et les constructions illicites en général.
A ce titre, une opération d'aménagement du site sera lancée avec le concours de la wilaya, prête à soutenir financièrement le PNG. Au cours de cette même réunion, le wali a instruit le président d'APC de coordonner le PNG sur toutes les interventions prévues au niveau du site. «Faire de Béjaïa un moteur de développement tertiaire de la région, une ville Jardin qui maîtrise son étalement et restaure ses équilibres écologiques, une ville de mobilité et des proximité, une ville sûre, un exemple en matière de gouvernance», tel est le souhait des autorités locales, explique le communiqué de la wilaya. Cette rencontre se veut le départ pour concrétiser cette vision. Un échéancier est déjà élaboré afin d'avoir une visibilité du projet.
Le mois de juin a été donné comme ultimatum à ne pas dépasser pour l'achèvement des projets.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha