Accueil |Nationale |

FACE À LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET SÉCURITAIRE

Bouteflika appelle à la vigilance

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Le peuple a tiré les enseignements de la tragédie nationale pour faire de l'Algérie un pays de paix et de sécuritéLe peuple a tiré les enseignements de la tragédie nationale pour faire de l'Algérie un pays de paix et de sécurité

Le président a réservé un hommage appuyé aux forces de sécurité et à l'ANP dans le rôle joué pour cette paix retrouvée. «Une paix et une sécurité retrouvées et préservées grâce aux sacrifices et à la maturité du peuple, et à sa tête les éléments de l'Armée nationale populaire (ANP).»

La crise financière que traverse le pays et les mesures économiques qui en découlent, la situation sécuritaire régionale très précaire, s'imposent dans le discours politique. Dans un message à l'occasion de la célébration de la fête de la Victoire (19 mars), lu en son nom par le conseiller à la présidence de la République, Mohamed Ali Boughazi, le chef de l'Etat a appelé hier, le peuple algérien à «faire preuve de vigilance». Pour le président, cette vigilance permettra de garantir et de préserver ces acquis. Expliquant cette situation de précarité, le président de la République a rappelé que des changements, voire même des bouleversements ont marqué le monde signifiant ainsi que la crise qui n'est pas spécifique à l'Algérie, mais à toute la planète y compris les pays les plus puissants. «Les changements accélérés que connaît le monde exigent sagesse et clairvoyance», a affirmé Bouteflika dans un message ajoutant que «les choix stratégiques adoptés pour la relance et la promotion de l'économie nationale (...) sont une option qui tient compte de la situation concrète des moyens offerts au pays et aussi de toutes les réalités du monde dans lequel nous vivons». Ces choix adoptés sont aux yeux du président une nécessité pour atténuer les effets de la crise. «Les choix stratégiques adoptés pour la relance et la promotion de l'économie nationale en vue de permettre au pays d'être au diapason de l'évolution de l'économie internationale et de réaliser un développement global à tous les niveaux sont une option qui tient compte de la situation concrète», a indiqué le président de la République dans le même message. Il rappelle que «nous sommes appelés à faire preuve de vigilance pour profiter des résultats des réformes, préserver nos acquis et garantir leur pérennité de façon à permettre au citoyen de vivre librement dans le cadre de la démocratie». Bouteflika fait appel au patriotisme et à la patience des Algériens pour passer cette période cruciale comme par le passé ils ont pu relever de nombreux défis. «Notre peuple qui n'a de cesse préservé et défendu le message de loyauté et de fidélité à la patrie et qui, par le passé, s'est armé de patience et de courage face aux épreuves dont il est toujours sorti vainqueur.» Mais ces combats ont été payants: «On a payé un lourd tribut», le peuple a tiré les enseignements de «la tragédie nationale pour faire de l'Algérie un pays de paix et de sécurité». Une politique de plus en plus ancrée dans l'esprit de nos citoyens qui, grâce à ce climat de confiance et de sérénité, s'attellent au lancement de grands chantiers dans les domaines économique et industriel. Sur cette même lancée, ajoute le même message, «l'Etat a réussi à instaurer l'Etat de droit, à consacrer l'indépendance de la justice, et à mettre en oeuvre les réformes prévues par la Constitution qui a consacré de profonds changements pour immuniser le pays et assurer sa sécurité au doube plan interne et externe». Le président Bouteflika a réservé un hommage appuyé aux forces de sécurité et à l ANP dans le rôle joué pour cette paix retrouvée.«Une paix et une sécurité retrouvées et préservées grâce aux sacrifices et à la maturité du peuple, et à sa tête les éléments de l'Armée nationale populaire (ANP), digne héritière de l'Armée de libération nationale (ALN), des forces de sécurité, gendarmerie et Sûreté nationale, qui veillent à la sécurité du pays et des citoyens», a ajouté le président Bouteflika., réitérant aux officiers, sous-officiers, soldats ou éléments, «notre reconnaissance et notre gratitude et nous nous inclinons avec respect et considération à la mémoire des martyrs du devoir national».

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha