Accueil |Nationale |

RESTITUTION DES OSSEMENTS DE CHOUHADA

Tayeb Zitouni intransigeant

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Le ministre des moudjahidineLe ministre des moudjahidine

Le ministre a appelé les Algériens et les Algériennes à la participation en masse aux prochaines législatives pour exprimer leurs voix et choisir leurs candidats, considérant l'acte de voter comme devoir pour l'amour de l'Algérie et de ses martyrs.

Le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni, s'est montré intransigeant en ce qui concerne la question de la restitution des restes des résistants algériens entreposés au Musée de l'Homme de Paris. Il vient d'affirmer à partir d'El Bayadh que «l'Algérie ne se taira pas et n'abandonnera pas les dossiers réclamés à la partie française, dont celui de la récupération des crânes de résistants algériens pour les inhumer en Algérie». En escale dans cette wilaya où il a présidé les festivités officielles marquant le 55ème anniversaire de la fête de la Victoire et en marge d'une conférence qu'il a animée, il n'a pas manqué d'évoquer le dossier en question, à savoir la récupération des crânes de révolutionnaires algériens se trouvant en France, qui est gelé jusqu'à la fin de l'élection présidentielle française afin d'«éviter des manipulations du dossier par des hommes politiques français».
Le ministre a indiqué qu'une commission mixte algéro-française a été mise sur pied pour débattre de dossiers sérieux entre les deux parties dont ceux des archives, des indemnités spécifiques au Sud algérien suite aux essais nucléaires, et des disparus.
Il a affirmé, dans ce sens, que l'Algérie ne ménagera aucun effort pour voir satisfaites ses revendications auprès de la partie française, soulignant que la représentation diplomatique algérienne en France suit ces dossiers en coordination avec les ministères des Moudjahidine et des Affaires étrangères. Tayeb Zitouni en outre a appelé les Algériens à la participation à l'écriture de l'histoire de l'Algérie avec des plumes crédibles et à oeuvrer à faire connaître l'histoire, et la transmettre aux générations, tout en soulignant que le 19 mars est une importante halte historique dans l'histoire du pays. Dans le même sillage, il a indiqué que la baptisation de différents édifices et structures aux noms des chouhada et de moudjahidine est en soi une reconnaissance de leurs sacrifices pour l'Algérie.
Tayeb Zitouni a par ailleurs déclaré sur les ondes de Radio El Bayadh qu'il a été procédé, jusqu'au mois de novembre 2016, à la collecte de 16 000 heures de témoignages vivants et minutieux, en lien avec la glorieuse révolution, ajoutant que l'opération se poursuit. Il a également annoncé le démarrage d'une chaîne de télévision dédiée à l'histoire de l'Algérie et à la glorieuse révolution, dénommée la chaîne de mémoire ou la chaîne d'histoire, faisant savoir que ses programmes sont en cours d'expérimentation sur le site YouTube.
«Le seul problème qui se pose au démarrage de cette chaîne actuellement est financier», a-t-il ajouté. D'autre part, le ministre a appelé les Algériens et Algériennes à la participation en masse aux prochaines législatives pour exprimer leurs voix et choisir leurs candidats, considérant l'acte de voter comme devoir pour l'amour de l'Algérie et de ses martyrs.
Le ministre a procédé, à la faveur de sa visite dans la wilaya, à la baptisation de plusieurs édifices aux noms de chouhada dont une unité de la Protection civile au nom du chahid Boulefaâ M'hamed et la cité les 690 logements au nom des frères martyrs «Sallaâ», ainsi que nombre de structures au sein du centre universitaire, à savoir la bibliothèque principale au nom du docteur Boukhelfa Nour El Houda.
Le ministre a rendu également visite aux moudjahidine convalescents, Tedj Ramdane et Bakhiti Abdelkader.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha