Accueil |Nationale |

BOUIRA

Une journée d'histoire pour les écoliers

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

La wilaya de Bouira à l'instar de ses semblables a célébré la fête de la Victoire qui coïncide avec le 19 Mars de chaque année.

Après la traditionnelle cérémonie de recueillement à la mémoire des martyrs de la révolution au niveau du carré des Martyrs de la wilaya en présence des autorités civiles et militaires, des élus et de nombreux moudjahidine, la wilaya de Bouira, à l'instar de ses semblables, a célébré la fête de la Victoire qui coïncide avec le 19 Mars de chaque année. S'inscrivant dans la célébration du 19 Mars, date de la «fête de la Victoire», deux importants programmes ont été retenus par la wilaya. Le premier initié par la direction de l'éducation a consisté en une immense caravane, baptisée «caravane du mois du chahid» a mené plus de 400 élèves des établissements de 12 daïras sur plusieurs sites de la wilaya. Le choix a été établi sur la base des notes obtenues par ces élèves lors des examens du second trimestre. Le départ a été donné par le secrétaire général de wilaya en compagnie du directeur de l'éducation depuis le siège de la wilaya. La première halte était le site de Tikjda, plus précisément Thaghzart où les élèves ont eu à écouter un large exposé sur le rôle de la région dans la libération du pays. Après la leçon d'histoire, les bénéficiaires de cette excursion ont visité le musée «Si Mustapha Muller», un Allemand qui a épousé la cause nationale et qui a vécu le restant de sa vie au milieu du Djurdjura. «Nous avons voulu allier l'histoire, l'écologie et le divertissement en même temps» nous confiera un organisateur. Après une pause déjeuner au lycée Mohamed-Boudiaf d'Ahl El Ksar, les élèves ont été conduits au centre de détention et de torture français de Thilioua dans la commune d'Ahl El Ksar. Sur place, des anciens moudjahidine ont évoqué des souvenirs aux jeunes en leur recommandant de préserver le pays, leur pays. Les apprenants ont eu à visiter les chambres où s'exerçaient les pires sévices comme la torture au chalumeau, à la gégène, à l'eau usée... le second grand évènement reste la mise en service du gaz de ville dans les localités de Ouled Abdallah et Sentouh dans la commune d'El Hachimia. Le secrétaire général de la wilaya qui a suppléé le wali absent pour cause de réunion avec le gouvernement, accompagné d'une forte délégation a présidé la cérémonie protocolaire de mise en service d'un réseau qui alimente en gaz quelque 241 foyers dans les deux localités. Selon l'affiche technique, le projet en question a porté sur la réalisation d'un réseau de distribution de 17 km pour un montant de 21 millions de dinars. À noter que cette opération entre dans le cadre de la deuxième tranche du programme de 2010-2014. Lors de sa discussion avec les habitants de la localité de Ouled Abdallah, le responsable de la wilaya a enregistré plusieurs doléances inhérentes à l'eau potable, à l'état des routes et l'inexistence d'un dispensaire au niveau de la localité. Plus au sud et dans la daïra de Bordj Okhriss, dans la commune de Mesdour, au sud de la wilaya, le SG a assisté au lancement des travaux portant sur le raccordement à l'eau potable des villages de Kechama, Krachiche et Ouled Anouss à partir du barrage de Tilesdit. Ce projet qui coûtera 4 milliards de centimes sera réalisé dans un délai de 6 mois.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha