Accueil |Nationale |

APRÈS AVOIR REÇU MESSAHEL, IL ENVOIE UN MESSAGE AU PRÉSIDENT TUNISIEN

Bouteflika met fin aux rumeurs

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Audience accordée par le chef de l'Etat au ministre des Affaires maghrébines, de l'Union africaine et de la Ligue arabe, Abdelkader MessahelAudience accordée par le chef de l'Etat au ministre des Affaires maghrébines, de l'Union africaine et de la Ligue arabe, Abdelkader Messahel

En s'affichant sur l'écran de l'Entv, le président a appuyé les assurances avancées par son entourage.

C'est la fin du doute. L'apparition du chef de l'Etat sur l'écran a mis un terme aux rumeurs les plus folles qui ont fait le tour des réseaux sociaux. Le président Bouteflika a appuyé les assurances de son entourage sur sa santé s'affichant lors d'une audience qu'il a accordée dimanche dernier au ministre des Affaires maghrébines, de l'Union africaine et de la Ligue arabe, Abdelkader Messahel. Après cette rencontre, le chef de l'Etat a adressé hier un message à son homologue tunisien à l'occasion de la célébration de la fête de l'Indépendance. Dans cette lettre, le président Bouteflika a réaffirmé à son homologue tunisien Béji Caïd Essebsi la volonté de l'Algérie d'approfondir les relations de concertation et de coopération entre les deux pays et de les promouvoir au rang d'un partenariat stratégique dans divers domaines, dans le cadre des aspirations des deux peuples. «Je tiens à vous exprimer ma satisfaction quant à la qualité de nos relations bilatérales, tout en vous réaffirmant notre volonté d'oeuvrer ensemble à leur approfondissement et à leur promotion au rang d'un partenariat stratégique dans divers domaines, dans le cadre des attentes de nos deux peuples qui aspirent à une vie digne dans l'espace maghrébin», conclut le chef de l'Etat. Ceci confirme une nouvelle fois que le chef de l'Etat n'est plus en période de convalescence et suit au quotidien l'actualité nationale et internationale. D'ailleurs, pour s'informer davantage de ce qui se passe au niveau des frontières, le locataire du Palais présidentiel a convié Abdelkader Messahel pour faire le point de situation. Le ministre des Affaires maghrébines, de l'Union africaine et de la Ligue arabe lui a présenté tout un exposé sur la situation dans la région, notamment au Sahel, au Mali et en Libye. Le ministre a également présenté au président Bouteflika un rapport global sur les derniers développements sur les scènes arabe et africaine. Il a fait part au président de la République des résultats des travaux de la 147ème session du conseil des ministres des Affaires étrangères de la Ligue arabe, tenue le 7 mars au Caire, ainsi que l'installation des nouveaux membres de la Commission africaine, jeudi dernier à Addis-Abeba. Le président Bouteflika a, à ce propos, donné des orientations pour le traitement des conflits, notamment en Libye et les défis auxquels fait face la région du Sahel, notamment en matière de lutte contre le terrorisme. Il a réitéré, à cette occasion, la position de l'Algérie en matière de règlement des conflits notamment à travers le rejet de toute forme d`ingérence étrangère et le recours au dialogue et la solution politique, seules voies à même de rétablir la sécurité et la stabilité. Il y a lieu de rappeler que l'annulation de la visite de la chancelière Angela Merkel le 7 mars dernier suite à une bronchite aiguë, dont souffrait le chef de l'Etat, a laissé place à de nombreuses interprétations allant jusqu'à annoncer son décès. Malgré les assurances avancées par les différents responsables, connus pour être proches du cercle présidentiel, il n'en demeure pas moins que le doute s'installait toujours et les rumeurs continuaient à nourrir le débat sur son état de santé. Ces derniers mois, le chef de l'Etat a effectué plusieurs sorties sur le terrain pour inspecter les projets en cours de réalisation et inaugurer d'autres. L'opéra d'Alger, la nouvelle cité de Sidi Abdellah, le Centre international des congrès sont autant de réalisations qui ont été inaugurées il y a quelques mois par le chef de l'Etat. Il s'est également rendu à plusieurs reprises au chantier de la Grande mosquée d'Alger pour constater de visu l'avancement des travaux. Sa dernière visite sur place remonte au 30 octobre dernier.
Le président reçoit également les émissaires des différents pays et les représentants des institutions onusiennes.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha