SELON WORLD HAPPINESS REPORT 2017

Les Algériens sont les plus heureux en Afrique

Les Algériens sont les plus heureux en Afrique

Ce classement vient battre en brèche tous les rapports établis sur commande et selon lesquels l'Algérie est un pays sale, corrompu et des plus mauvais sur tous les plans...

L'Algérie est le pays le plus heureux d'Afrique, cette année. La nouvelle est parue dans le Rapport mondial du bonheur, un organisme onusien (World Happiness Report) qui fonde ses analyses sur divers critères économiques essentiellement. Ce classement vient battre en brèche tous les rapports selon lesquels, l'Algérie est un pays sale, lugubre et triste, le plus corrompu au monde et des plus mauvais sur tous les plans, des sondages commandités en somme de l'extérieur. Les pays voisins, le Maroc et la Tunisie se classent très loin derrière l'Algérie, respectivement (84e dans le monde, 4e en Afrique) et (8e en Afrique, 102e mondial). Cette position de leader du bonheur en Afrique, conservée par l'Algérie depuis l'année écoulée, est la traduction concrète des efforts consentis par l'Etat envers la jeunesse surtout durant la période 2012 et 2016. C'est un signe positif malgré les courbes moins rassurantes de la mercuriale des prix qui font du yoyo. Pour goûter au bonheur, il faut habiter au nord du Vieux Continent. World Happiness Report classe, cette année, les pays scandinaves en tête du classement. La Norvège est à la tête du podium des pays les plus heureux du monde, d'après le classement de World Happiness Report 2017 du Réseau des solutions pour le développement durable (Sdsn), un programme mondial lancé par les Nations unies en 2012. Ce pays a ainsi détrôné le Danemark qui a occupé la première place en 2016. Ce pays occupe la seconde position en 2017, suivi par l'Islande, la Suisse, la Finlande, les Pays-Bas, le Canada, la Nouvelle-Zélande, l'Australie et la Suède. Les Etats-Unis se classent 14e, l'Allemagne 16e, le Royaume-Uni 19e, la France 31e.Quant à la Tunisie, elle est classée 102e, la Libye 68e, et l'Egypte 104e. De l'autre côté du classement, la Syrie (152e), la Tanzanie (153e) ou encore le Burundi (154e) comptent parmi les pays les plus malheureux au monde. C'est cependant la République centrafricaine qui finit à la 155e et dernière place mondiale. Par ailleurs, Guatemala, Panama, Chili, l'Argentine, Uruguay sont classés respectivement en 29e, 30e, 20e, 24e et 28e position. A l'international, l'Algérie traîne mais se voit surclasser beaucoup de pays que les Algériens croient plus heureux qu'eux. Notre pays arrive à la 53ème place. Ce classement, très sérieux étant fondé sur des étudies de l'ONU, fait tomber beaucoup d'idées reçues. En fait, au classement international, la France et l'Allemagne, perçus chez nous comme des modèles de bonheur, arrivent respectivement à la 31ème et à la 16ème. Notons enfin que ce rapport est l'un des plus fiables, car les critères qui ont prévalu dans le classement ne se limitent pas uniquement aux conditions matérielles comme le PIB. Bien au contraire, le World Happiness Report du réseau de solution pour le développement durable (Sdsn) prend en considération un facteur que les Algériens partagent depuis des millénaires. La générosité figure en effet parmi les critères qui rendent un groupe social plus heureux. A l'évidence, les conditions de travail et la paix sont des critères très importants dans le bien-être. Notons que le rapport établit certains faits notables comme celui de faire tomber certaines idées reçues. En fait, ce n'est pas dans les pays qui attirent les Algériens que se trouve le bonheur. La France arrive à la 31ème place, l'Allemagne à la 126ème et le Royaume-Uni à la 19ème. Le Canada, bien qu'il soit le premier pays hors Europe qui n'arrive qu'à la 7ème place. Enfin, la première lecture qu'il convient de faire est que le bonheur ne se cherche pas; il se fait. Les pays qui arrivent en première position doivent être pris comme de véritables leçons et non comme les meilleures destinations.