Prévisions pour le 19 Decembre 2018

 Adrar Min 10 °C Max 21 °C
32
 Laghouat Min 2 °C Max 17 °C
30
 Batna Min 1 °C Max 13 °C
30
 Biskra Min 3 °C Max 17 °C
30
 Tamanrasset Min 8 °C Max 19 °C
23
 Tlemcen Min 7 °C Max 16 °C
30
 Alger Min 3 °C Max 18 °C
30
 Saïda Min 2 °C Max 17 °C
30
 Annaba Min 6 °C Max 18 °C
30
 Mascara Min 5 °C Max 21 °C
30
 Ouargla Min 5 °C Max 16 °C
30
 Oran Min 7 °C Max 19 °C
30
 Illizi Min 7 °C Max 22 °C
34
 Tindouf Min 6 °C Max 20 °C
32
 Khenchela Min 0 °C Max 15 °C
34
 Mila Min 2 °C Max 17 °C
30
 Ghardaïa Min 4 °C Max 17 °C
30
Accueil |Nationale |

UN SALON LUI EST DÉDIÉ

La plate-forme qualité en débat

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le 1er Salon de la mesure, l'instrumentation de l'accréditation et de la qualité (Mesurexpo) se tiendra du 11 au 13 de ce mois à Alger.

L'exposition regroupera une quarantaine d'opérateurs et d'experts d'Algérie, de France, d'Italie, du Portugal, de Tunisie, du Maroc et de Pologne. Ce sera le ministre de l'Industrie et des Mines, Abdessalem Bouchouareb, qui procèdera à son ouverture pour aborder le thème de la plate-forme qualité.
Grâce à la coopération internationale, la normalisation et le développement économique de l'Algérie vont de pair et une convention entre l'organisme français Afnor et algérien Ianor (normalisation) a été signée depuis 2014.
L'Institut algérien de normalisation a signé cette convention suite à un accord établi en 2013 entre les deux organismes pour le développement des activités normatives de l'Algérie.
C'était à l'occasion de la réunion annuelle de la Comefa (Commission économique franco-algérienne) qu'Olivier Peyrat, directeur général d'Afnor et Ratiba Chibani, directrice générale de l'Ianor, ont signé la convention en présence de Abdessalem Bouchouareb et d'Emmanuel Macron, ex-ministre de l'Economie, de l'Industrie et du Numérique.
Dans l'ensemble, l'Algérie vise l'objectif d'établir l'échange et le partage d'expériences sur les pratiques d'animation des systèmes algérien et étrangers de normalisation. Les orientations définies portent notamment sur le fonctionnement du Conseil national de normalisation, sur la participation des opérateurs économiques aux comités techniques nationaux et le développement de solutions de veille normatives.
Il est à souligner que cette coopération internationale s'inscrit dans la continuité des nombreux projets de jumelage et de coopération technique déjà menés en Algérie.
Des collaborations et plans d'action entre les diverses organisations ont vu le jour dans les domaines de l'édition, de la normalisation et de la certification.
La direction de la compétitivité industrielle au ministère de tutelle supervise les échanges sur les projets de coopération technique en cours et à venir.
En plus de l'Ianor, d'autres institutions comme l'Organisme algérien d'accréditation sollicitent la coopération internationale car l'accréditation renforce la confiance dans les domaines variés comme la construction et le bâtiment. Cette coopération est établie avec l'International accreditation forum (IAF) et l'International laboratory accreditation cooperation (ILAC). Cette année le thème porte sur le rôle joué par l'accréditation dans le domaine de la construction: des maîtres d'oeuvre, fabricants, concepteurs, architectes et ingénieurs civils, jusqu'aux régulateurs.
La panoplie des organismes est complétée par l'Office national de métrologie légale (Onml) qui est un établissement public à caractère administratif (EPA) relevant du ministère de l'Industrie et des Mines créé en 1986. Sa mission principale est de s'assurer de la fiabilité de la mesure des instruments nécessitant une qualification légale et ayant une incidence directe sur l'équité des échanges commerciaux, la santé, la sécurité, l'environnement et la qualité de la production industrielle.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha