Accueil |Nationale |

ERIC WORMSER PRÉSIDENT DU DIRECTOIRE DE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE

"Comment offrir l'alternative au crédit islamique"

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

«Notre souci consiste à offrir des solutions à des entreprises qui ne veulent pas payer des intérêts.»

Le staff managérial de la Société Générale Algérie a eu, hier, à se réunir avec les représentants des médias nationaux. Ces derniers ont pu alors échanger avec les différents responsables autour de divers sujets, notamment les projets en cours de réalisation et concernant le marché financier algérien. A la faveur de cette rencontre estivale, Eric Wormser, président du Directoire a rappelé que «la Société Générale est une banque algérienne. Elle investit 50% de ses bénéfices in situ», notamment dans la formation qu'elle dispose à la ressources humaine en général et à ses cadres en particulier. Des propos qu'a appuyés Soraya Roumi, Directeur RH qui a indiqué que la Société Générale est une banque très attractive et que 75% de ses effectifs reçoivent une formation chaque année. «99,7% du personnel est algérien» a poursuivi M. Wormser qui capitalise plusieurs années d'exercice en Arabie saoudite. Et c'est en toute confiance qu'il a abordé les différents projets que sa banque compte proposer à ses clients en Algérie, sous des formules inédites, comme le leasing. «Nous entendons offrir des formules d'accès à l'immobilier sous la formule du leasing. Une formule qui intéressera par exemple les PME/PMI» a-t-il dit.
«Notre souci consiste à offrir des solutions à des entreprises qui ne veulent pas payer des intérêts. Ce n'est pas là un financement islamique participatif, mais un financement compatible participatif.», renchérira M.Wormser qui a derrière lui une riche expérience dans les pays du Golfe. «Nous ne serons jamais une banque islamique» ajoutera-t-il en signalant: «Ce n'est pas dans notre ADN.»
Poursuivant plus longuement son propos, justement afin de lever l'équivoque sur le concept de crédit, il soulignera qu'il n'y a pas de produit islamique. «Nous faisons des produits compatibles participatifs pour lesquels le client est assuré de ne pas payer d'intérêts», éclairera-t-il. Outre le leasing immobilier, il citera le dépôt à taux zéro. M Raphael Marilo-Marette, directeur du Pôle Commercial Entreprises, a, pour sa part, fait savoir que la Société Générale accompagne les entreprises algériennes qui sont orientées vers l'export. «Toutes ces entreprises, qui exportent vers l'Amérique du Nord, le Sud de l'Europe ou la région subsaharienne n'ont qu'à faire leur métier, nous nous chargeons quant à nous d'encaisser leurs factures.», indiquera-t-il.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha