Accueil |Nationale |

PLAGES D'ORAN

123 estivants sauvés en 24 heures

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
123 estivants sauvés en 24 heures

D'autres blessures ont été tout simplement provoquées par l'incivisme de certains estivants ayant transformé les sables fins des plages oranaises en dépotoirs.

La saison estivale avec son lot de surprises plus ou moins fâcheuses bat son plein dans une wilaya connue pour être la destination la plus prisée des estivants, nationaux et étrangers.
Les noyades et sauvetages vont de pair, notamment durant la fin de la semaine écoulée. C'est ce qui ressort du bilan des dernières 24 heures établi par la Protection civile de la wilaya d'Oran. Ledit rapport fait état du sauvetage, de la mort certaine, de pas moins de 123 estivants ayant été emportés par les vagues déferlantes. Ce n'est pas tout! Près d'une soixantaine de personnes ont été secourues par les mêmes services après avoir été victimes de différentes blessures provoquées par «l'aventurisme» estival dont les sauts et autres acrobaties opérés par des estivants du haut des rochers. D'autres blessures ont été tout simplement provoquées par l'incivisme de certains estivants, ne trouvant rien de mieux à faire que de transformer les sables fins des plages oranaises en dépotoirs. C'est le cas relevé dans plusieurs plages de la côte Ouest d'Oran marquées par l'amoncellement de bris de verres, canettes de bières, et autres déchets. Sur un autre volet et comme à l'accoutumée, les routes ne sont guère indulgentes, notamment durant la saison des grandes chaleurs où l'on peut relever que profiter des bienfaits de la mer est, chez plus d'un estivant zélé, synonyme des «grandes frimes», surtout lorsque ce dernier est élégamment «accompagné». Des chauffards se livrent ainsi à des courses et manoeuvres, le moins que l'on puisse dire dangereuses, tout en mettant en péril la vie des autres automobilistes. Autrement dit, les accidents de la circulation constituent le plus grand point noir de chacune des saisons estivales. Durant la fin de la semaine dernière, la Protection civile a enregistré plusieurs accidents de la route ayant causé six blessés et d'importants dégâts matériels. Le plus important est survenu sur la RN06, très précisément dans la commune de Misserghine, localité située à l'extrême-ouest de la wilaya d'Oran. Une voiture de marque Renault Logan a percuté de plein fouet un motocycliste faisant deux blessés, une jeune femme âgée de 24 ans et un jeune homme ayant été sévèrement atteints au niveau du dos.
La route Labiod menant vers El Karma a été le théâtre d'un accident spectaculaire, suite à la collision d'un véhicule de marque Renault 5 et un tracteur de marque algérienne, Sonacom. Le jeune automobiliste s'en est sorti avec des blessures au visage et sur plusieurs parties de son corps. A l'entrée est de la wilaya d'Oran en venant de Mostaganem, très précisément dans la localité de Mers El Hadjadj, ex-Port aux Poules, une Renault Clio, roulant à vive allure, a dérapé faisant deux blessés, le chauffeur et son compagnon âgés respectivement de 24 et 27 ans. La forte chaleur qui a sévi sur l'ensemble du pays, a poussé plusieurs centaines de familles à se soulager des coups d'insolation en se «mouillant» les pieds, d'autant plus qu'il s'agit des journées de week-end.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha