Accueil |Nationale |

ACCUSÉES D'ÊTRE À L'ORIGINE DES FEUX DE FORÊTS

6 personnes arrêtées à Annaba et El Tarf

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
6 personnes arrêtées à Annaba et El Tarf

elles sont à l'origine de ces actes criminels, occasionnant d'importants dégâts au tissu végétal de la région.

Les éléments de la Gendarmerie nationale, relevant du groupement de la wilaya de Annaba ont, dans la journée de jeudi dernier, arrêté quatre pyromanes, aux termes du communiqué dont nous détenons une copie. Selon le document émanant de la brigade d'El Hadjar, les éléments de cette dernière ont, dans la journée de jeudi dernier, arrêté, à Aïn El Berda dans la wilaya d'Annaba, quatre individus, auteurs d'incendies. Selon les précisions fournies, les quatre personnes ont été surprises en flagrant délit de provocation d'incendie, sur le champ d'un particulier, au lieudit Koudyet M'Rah, relevant de la circonscription de Aïn El Berda.
Soumis à la fouille corporelle, il a été découvert en leur possession, outre des armes blanches prohibées, des produits inflammables, que les individus indélicats utilisaient pour incendier les champs et les forêts. Il a été découvert également sur leurs téléphones portables, des enregistrements vidéo, mémorisant des séquences d'incendies, qu'ils avaient commis auparavant. Suspectant d'autres vidéos sur des incendies que les prévenus auraient commis, et, pour les besoins de l'enquête, les quatre prévenus, accusés d'association de malfaiteurs, port d'armes prohibées, incendies et destruction volontaire de biens d'autrui, ont été placés en garde à vue.
Les cartes mémoires de leurs mobiles ont été envoyées à l'Incc (Institut national de criminalistique et de criminologie) de Bouchaoui à Alger, afin de récupérer d'éventuelles vidéos d'incendies commis et probablement effacées par les pyromanes. Etant à l'origine d'importants dégâts tant pour l'environnement naturel que pour les personnes, les mis en cause, âgés entre 21 et 28 ans, seront déférés, dans les prochains jours, par-devant le magistrat instructeur, près le tribunal d'El Hadjar qui devra prendre les mesure juridiques adéquates à leur encontre.
Signalons que les services de sécurité, la Gendarmerie nationale en l'occurrence, ont, depuis le déclenchement des incendies, à l'origine douteuse, enchaîné les enquêtes et les investigations qui se sont soldées, jusqu'à la mise sous presse de quatre criminels. Par ailleurs, et pour les mêmes motifs, les éléments de la gendarmerie du groupement d'El Tarf, ont dans la journée de jeudi, arrêté deux individus accusés d'être les auteurs de plusieurs incendies, notamment dans les zones isolées, apprend-on de source sécuritaire. Les présumés allumeurs de feu, seront présentés demain, devant l'instance juridique de la circonscription de compétence.
Au total ce sont six pyromanes qui sont à l'origine de ces actes criminels, occasionnant d'importants dégâts au tissu végétal de la région. Il est fait, d'ailleurs, état de la destruction de centaines de terres agricoles, d'arbres fruitiers et autres composant le couvert forestier de Aïn El Berda, Oued El Aneb et Séraïdi, entre autres incendies ravageurs. Par ailleurs, il est à signaler qu'outre l'intervention continue des éléments de la Protection civile et les forces de l'Armée nationale populaire ce sont aussi les services de la Conservation forestière de la wilaya de Annaba, qui, depuis six jours, font un travail de titan de par l'anticipation des flammes des incendies, notamment dans la commune de Séraïdi où lesdits services, outre les tranchées de sécurité creusées dans plusieurs zones, sont parvenus à sauver des dizaines de ruches royales et des centaines d'hectares de vergers, mais surtout éviter que les incendies n'avancent sur les habitations de la localité de Bouzizi.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha