Accueil |Nationale |

INDEMNISATION DES VICTIMES DES INCENDIES

Les enquêtes seront très strictes

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
La wilaya de Béjaïa a en effet connu une fin de semaine des plus cauchemardesquesLa wilaya de Béjaïa a en effet connu une fin de semaine des plus cauchemardesques

Le ministre de l'Intérieur a affirmé que la wilaya de Béjaïa était la plus touchée par les terribles incendies qui ont frappé les quatre coins du pays.

Alors que des rumeurs laissaient entendre que certains agriculteurs avaient brûlé eux-mêmes leurs récoltes pour être indemnisés, Bedoui met les choses au clair. «Il n'y aura pas d'indemnisation concernant les pertes occasionnées par les récents feux de forêts avant de procéder à des investigations», a-t-il rassuré, jeudi dernier à El Tarf, d'un ton des plus fermes.
Le ministre rassure toutefois les vraies victimes en soutenant qu'elles seraient indemnisées comme l'a assuré le président de la République Abdelaziz Bouteflika. «Ces investigations vont permettre à ce que les indemnités soient versées aux véritables victimes et ce, conformément aux instructions du président de la République», a soutenu le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, lors d'une séance de travail avec les cadres et les directeurs des différents services, consacrée au dossier relatif aux feux de forêts.
Le ministre confirme, néanmoins, que certains individus sans foi ni loi ont provoqué des incendies afin de toucher ces fameuses indemnités. «Ils ont tenté d'endommager les ressources forestières à des fins personnelles», a-t-il dénoncé.
Le ministre de l'Intérieur a, par ailleurs, affirmé que la wilaya de Béjaïa était la plus touchée par les terribles incendies qui ont frappé les quatre coins du pays.
La wilaya de Béjaïa a en effet connu une fin de semaine des plus cauchemardesques avec des feux de tous bords! Ces incendies ont détruit en deux journées, plus de 663 hectares de végétation, 27 hectares d'arbres fruitiers, deux poulaillers et 13 caprins et ovins, sans compter le bilan des trois feux toujours en activité.
Dans la commune de Tifra, il a fallu la mobilisation de tous les citoyens de la région pour lutter contre les flammes menaçant les habitations. Il faut rappeler que 1 028 incendies ont été enregistrés à travers le pays entre le 1er et le 26 juin. Ils ont entraîné la perte de 2 423 hectares de la surface forestière, 2 682 hectares de brousse, 1 347 hectares de récoltes agricoles et 118 449 arbres fruitiers, a fait savoir le colonel Achour Farouk, sous-directeur chargé des statistiques et de l'information à la Protection civile.
Selon le même responsable, la canicule est en grande partie à l'origine de ces incendies et la vitesse des vents ont grandement contribué à leur propagation.
Les citoyens vivent donc un été des plus suffocants alors que dire des pompiers qui combattent d'arrache-pied les flammes. Comme chaque année, la saison estivale a été meurtrière pour nos forêts. Livré à l'inconscience des riverains, le peu qui reste est en train de brûler...

Le camion-citerne qu'il conduisait s'est renversé
Un pompier décède à Sétif
Un agent de la Protection civile a trouvé la mort, jeudi soir, tandis que deux autres ont été blessés, suite au renversement d'un camion-citerne dans la commune de Tizi N'Béchar (Sétif), alors qu'ils étaient en route pour circonscrire un incendie de forêt qui s'est déclaré au niveau de la commune de Amoucha, a indiqué un responsable à la direction générale de la Protection civile. «Un camion-citerne s'est renversé jeudi soir vers les coups de 19h, alors qu'il était en route pour circonscrire un feu de forêt qui s'est déclaré dans la commune de Amoucha au niveau de la Route nationale N°9 reliant Sétif à Béjaïa, plus précisément dans la commune de Tizi N'Bécha», a précisé le sous-directeur des statistiques et de l'information, le colonel Farouk Achour, ajoutant que «l'accident a fait un mort (le caporal Aissaoui Noureddine âgé de 53 ans et père de quatre enfants) et deux autres blessés». Suite à cet accident tragique, le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Nour-Eddine Bedoui, a présenté ses condoléances à la direction générale de la Protection civile.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha