Accueil |Nationale |

ELLE REFUSE SA DEMANDE EN MARIAGE

Il lui fonce dessus avec son camion-citerne

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Rappelons que ce n'est pas la première fois que les prétendants désespérés se muent en assassins aveugles après avoir essuyé un refus cinglant de la part de leur dulcinée.

Le scénario est digne d'un attentat inspiré du tout dernier mode opératoire de la sinistre nébuleuse terroriste Daesh, l'utilisation de véhicules béliers pour foncer sur les piétons. Les faits ne se passent pas à Nice ou à Berlin, mais dans la paisible ville côtière de Skikda. Une fille, à la fleur de l'âge, originaire de Kerkara, dans la daïra de Collo, wilaya de Skikda, a été percutée par un camion-citerne, jeudi dernier. Aujourd'hui, la victime, hospitalisée à l'hôpital de Collo, est heureusement hors de danger.
En fait et selon les témoignages rapportés, le conducteur du poids lourd aurait agi volontairement après s'être vu refuser sa demande en mariage par la famille de la victime. Le mis en cause a, dans un moment de colère, voulu porter atteinte à la vie de la jeune fille. Il aura été aussitôt été arrêté par la Gendarmerie nationale. Il a été présenté hier devant la justice pour tentative d'homicide. Rappelons que ce n'est pas la première fois que les prétendants désespérés se muent en assassins aveugles après avoir essuyé un refus cinglant de la part de leur dulcinée. Un certain été 2015, un gendarme jaloux tire sur la famille d'une fille qui a refusé sa demande de mariage. L'abominable acte fut alors commis dans la paisible localité des Issers dans la wilaya de Boumerdès. Terrassé par le désespoir après avoir appris que la fille qu'il fréquentait depuis 4 ans s'était fiancée à un autre, le gendarme, originaire de Annaba et affecté à Oued S'mar (wilaya d'Alger), décide de se venger. Il fait deux morts et un blessé. Il sera finalement intercepté par d'autres gendarmes dans un barrage installé sur la route au sud de la ville de Bouira. Le recours au meurtre par la transformation d'un quatre roues en arme meurtrière est également le fait de détraqués. Ainsi fut-il à M'sila lorsqu'une femme, âgée de 40 ans, a été froidement assassinée durant l'hiver 2015 à Magra (M'sila), renversée par un automobiliste à qui elle a refusé ses avances. Selon des témoins, cet automobiliste suivait la dénommée Razika Cherif et lui faisait des avances. Face au refus de cette dernière, il l'a renversée avec son véhicule et lui est passée plusieurs fois dessus avant de prendre la fuite. L'homme a été arrêté par les éléments de la sûreté de daïra. Les habitants de la localité de Magra ont par la suite organisé une marche, en signe de solidarité avec les parents de la victime et pour réclamer plus de sécurité pour les jeune filles et les femmes de cette ville.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha