Accueil |Nationale |

AVEC DES PRIX 30% MOINS CHERS ET DES PLAGES RIEN QUE POUR EUX

La "bella vida" des septembristes

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
La Turquie, l'autre destination touristique des AlgériensLa Turquie, l'autre destination touristique des Algériens

Jeunes couples sans enfants, célibataires ou étudiants, l'été indien et son temps splendide sont «leur» période de vacances...

Les vacances, ce n'est pas encore fini! Même si leur grande période c'est juillet- août, il y a certains petits malins qui choisissent septembre pour profiter du soleil. Car, les «septembristes» connaissent l'avantage de cette période où il fait toujours beau, il y a moins de monde et c'est surtout beaucoup moins cher. «La demande étant nettement moins forte, les professionnels du tourisme pratiquent donc des tarifs plus attractifs», explique Brahim Meziane, propriétaire de l'agence de voyages «Go Voyage», localisée à Oran. Selon lui, «la location d'une chambre d'hôtel coûte ainsi en moyenne 30% moins cher qu'en août et juillet. En fin septembre ce prix peut même chuter de 50%».
Pareil pour les locations de maisons et d'appartements où les prix peuvent aller du double au simple et même diminuer encore plus bas. Brahim Meziane indique que les tour-opérateurs proposent en septembre des séjours très avantageux. Par exemple, un séjour d'une semaine à Djerba en demi-pension est proposée à 40.000 DA alors qu'il était à 55.000 au mois d'août, soit une réduction de 13.000 DA. «Une semaine en demi-pension à Sousse et Hammamet vous coûtera respectivement 24.000 DA et 28.000 DA au lieu de 45.000 DA et 43.000 DA», a-t-il affirmé. Pour les voyageurs qui recherchent l'évasion, Charm El Cheikh en Egypte est la destination idéale. Un séjour d'une semaine dans un hôtel cinq étoiles coûte 100.000 DA en moyenne au lieu de 140.000 DA.
Concernant la Turquie, un séjour d'une semaine, vous coûtera pas moins de 96.000 DA au lieu de 120.000 DA.
D'autre part, il dira que les vacanciers de septembre prévoient un budget moyen de 45.000 DA par personne toutes destinations confondues.
En ce qui concerne les destinations moyens-courriers le budget moyen s'élève à 40.000 DA en moyenne par personne contre 100.000 DA en moyenne pour les longs-courriers. Ils resteront un peu plus d'une semaine sur place, généralement dans des hôtels quatre étoiles.
Ces belles «ristournes» ont fait de Farouk, un «septembriste» pur et dur... «Ces dernières années, il fait aussi chaud au mois de septembre que pendant la haute saison», affirme ce jeune fonctionnaire. «Donc en septembre c'est le même climat qu'en août, mais à moindre tarif...», ajoute-t-il. Explication de Farouk: «Le mois de septembre est considéré dans l'hôtellerie comme la mi-saison. C'est-à-dire les tarifs de l'hébergement sont presque divisés par deux, tout comme ceux du transport qui connaissent une baisse considérable. C'est donc beaucoup plus avantageux, surtout pour les personnes aux moyens limités comme moi.» «C'est ce qui a fait que ces dernières années je choisis cette période pour mon congé estival car cette astuce permet de pouvoir me payer des vacances», se réjouit-il. Même son de cloche chez Mehdi qui affirme s'être payé 10 jours de vacances en Tunisie dans un hôtel quatre étoiles en formule «All-inclusif» pour seulement 50.000 DA. «C'est inespéré en haute saison. D'ailleurs, c'est déjà un miracle de trouver une chambre libre», témoigne-t-il. «Vous savez, j'allais réserver pour la dernière semaine du mois d'août. Mais mon voyagiste qui me savait célibataire et donc pas rattaché à la contrainte de la rentrée scolaire, m'a proposé de différer de quelques jours mon voyage pour avoir de meilleurs prix», rapporte-t-il.«C'est ce que j'ai fait et vous voyez le résultat: des tarifs de rêve pour des vacances de rêve», ajoute-t-il d'un air tout heureux.
Si pour Farouk et Mehdi ce sont les tarifs qui motivent son choix d'aller en vacances au mois de septembre, Amina est attirée par tout autre chose... «L'été c'est encore jusqu'au 22 septembre! Vous avez vu comment les plages étaient bondées de monde au mois d'août. Eh bien en septembre j'ai les littoraux juste pour moi!», rapporte-t-elle avec dédain.
Autre avantage et pas des moindres, en septembre il y a moins de monde et, par conséquent, l'on profite nettement mieux des installations, équipements et animations sans faire la queue. Moins de monde, moins cher, que davantage à partir en décalé. Alors, pourquoi ne pas en profiter...

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha