Accueil |Nationale |

UN JEUNE KIDNAPPÉ À BOUFARIK

Les ravisseurs exigeaient 30 millions de rançon

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

La petite ville de Ben Chaâbane, dans la daïra de Boufarik, a été le théâtre d'un véritable film hollywoodien. Un jeune de 22 ans y a été kidnappé le 11 septembre dernier.
Aux environs de 19 h sa mère qui s'inquiétait de ne pas voir son fils rentrer à la maison tenta de le joindre sur son téléphone portable. Mais c'est une autre voix qu'elle entendit et qui l'informa que son fils a été enlevé et que si elle voulait le revoir vivant, elle devait remettre la somme de 300 000 DA. Sous le choc, la maman se rendra immédiatement à la brigade de sa localité. Après avoir entendu son témoignage, les gendarmes décident de tendre un guet-apens aux ravisseurs. Ils demandent à la mère de leur donner un rendez-vous pour leur remettre la rançon. Epaulés par leurs collègues de la brigade de recherche et d'intervention, ils prirent alors position de manière très discrète aux abords du lieu de rendez-vous et dès que les ravisseurs se présentèrent afin de prendre possession de la somme convenue, ils ont été appréhendés par les gendarmes qui ont procédé ensuite à la libération du jeune homme enlevé, qui portait des traces de violence et à la saisie d'un véhicule de marque Renault Kangoo utilisé pour leurs déplacements. La suite de l'enquête permit d'arrêter tous les membres de la bande, au nombre de cinq, qui ont été présentés par-devant le procureur de la République près le tribunal de Boufarik.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha