Accueil |Nationale |

ELÈVES AUX BESOINS SPÉCIFIQUES À ALGER

Ils sont plus de 2 000 à rejoindre les bancs

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

La direction de l'action sociale et de la solidarité de la wilaya d'Alger reste à l'écoute des parents de ces enfants.

Deux mille cent-quarante-sept élèves aux besoins spécifiques ont rejoint les bancs des écoles de la wilaya d'Alger dans les différents cycles: primaire, moyen et secondaire, a-t-on appris auprès de la direction de l'action sociale et de la solidarité de la wilaya. La directrice de l'action sociale et de la solidarité de la wilaya d'Alger, Saliha Maâyouch a indiqué à ce propos que sur les 2147 élèves aux besoins spécifiques, 695 rejoignent aujourd'hui les écoles spécialisées pour handicapés, soit quatre écoles dans la wilaya d'Alger et 1 452 rejoignent les 173 classes ouvertes au niveau des écoles primaires, CEM et lycées relevant du milieu scolaire ordinaire de la wilaya d'Alger, portant le nombre global des enfants aux besoins spécifiques scolarisés à 2 147.
Le nombre des enfants aux besoins spécifiques scolarisés dans le milieu scolaire ordinaire est passé de 250 en 1990 à 1 452 enfants en 2017, a-t-elle rappelé. Pour assurer l'encadrement du nombre croissant des enfants aux besoins spécifiques, plus de 1 000 encadreurs ont été mobilisés, dont des enseignants, des accompagnateurs scolaires, des psychologues, des orthophonistes et autres spécialistes dans différents handicaps, a affirmé la même responsable. Elle a souligné dans ce cadre que pour cette année scolaire, 527 nouveaux postes pédagogiques ont été créés par le ministère de l'Emploi et de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition féminine, au profit de jeunes diplômés afin d'assurer l'enseignement à cette catégorie d'élèves au niveau des classes spéciales et des écoles spécialisées.
La responsable a précisé que 320 autres postes d'instituteurs-accompagnateurs avaient été créés pour la prise en charge des élèves handicapés qui ont besoin d'accompagnement. Elle a également fait état de la mobilisation de 72 cadres relevant de la direction de l'action sociale et de la solidarité dont des psychologues, des orthophonistes et des éducateurs spécialisés et de plus de 100 autres cadres relevant d'établissements spécialisés. La direction de l'action sociale et de la solidarité de la wilaya d'Alger reste à l'écoute des parents d'enfants aux besoins spécifiques, qui sont invités à faire part de leurs préoccupations quant aux lacunes concernant ces classes spéciales, a souligné l'intervenante, assurant que la direction veillera à encadrer ces classes. «Tous les moyens matériels et humains pour ce faire sont disponibles», a-t-elle ajouté. Si certains enfants aux besoins spécifiques ne sont pas scolarisés, faute d'espaces, à cet effet, «la direction fera en sorte de créer de tels espaces afin de garantir le droit à l'éducation à tout enfant handicapé», a affirmé la responsable.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha