Accueil |Nationale |

INTERNET TRÈS HAUT DÉBIT

AT signe avec Huawei

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

L'opérateur historique, qui modernise ses installations et développe la fibre optique, entend étendre le réseau Internet à toutes les régions du pays.

L'opérateur de téléphonie fixe Algérie télécom AT vient de signer, à Oran, avec l'opérateur chinois Huawei un contrat de partenariat pour le développement du réseau en fibre optique dont l'objectif est d'améliorer le service Internet très haut débit. L'accord de partenariat, qui a été paraphé par le directeur général d'AT Adel Khemane et le représentant de Huawei en Algérie, Gao Jre, porte sur le développement du projet Fttx ou réseau en fibre optique pour l'Internet très haut débit qui vise à garantir la modernisation de la desserte télécom jusqu'aux clients finaux et qui était assurée par une simple paire de cuivre et dans une moindre mesure par les réseaux câblés. «Le projet Fttx favorisera les échanges et une communication plus équilibrée entre usagers du réseau: visioconférence, Peer to Peer, téléphonie sur IP, sauvegarde en ligne. Ce réseau en fibre optique garantit des performances inégalées de 100 mégabits à plusieurs gigabits par seconde», a-t-on expliqué auprès d'AT. A cette occasion, l'autre opérateur chinois, ZTE, a signé un accord de partenariat avec la Fédération nationale des jeunes entrepreneurs Fnte dans le cadre du déploiement du réseau Fttx à travers le territoire national. Le contrat a été signé par le directeur général ZTE Algérie, Zhang Chao, et le président de la Fnte, Kheireddine Hamel.
Auparavant, Adel Khemane s'était rendu en compagnie de ses homologues chinois et du président de la Fnte, respectivement à la cité pilote des Palmiers, qui a été raccordée à la technologie Fttx, puis au centre de formation Training Center Fttx, où des sessions de formation dédiées à cette technologie sont programmées pour les techniciens d'Algérie télécom et pour les chefs des microentreprises. «Algérie télécom aspire à renforcer son positionnement dans le secteur des télécommunications en Algérie, étant présente à travers ses structures dans toutes les régions du pays, en renforçant son réseau et en se dotant des dernières technologies», a-t-on affirmé auprès d'AT. Signalons que la branche «mobile» de l'équipementier chinois Huawei passe du statut d'importateur à constructeur en Algérie. En effet, l'on croit savoir que Huawei projette de soutenir son distributeur local qui va investir dans une usine d'assemblage de téléphones Huawei dans notre pays. Si Huawei a décidé d'investir en Algérie ce n'est pas par hasard, indique-t-on. Même s'il s'agit, au début, seulement d'assemblage, l'investissement est là et la volonté de développer cette activité est maintenant confirmée. L'usine devra être située à Rouiba, à l'est d'Alger.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha