Accueil |Nationale |

SALON DES ÉQUIPEMENTS MÉDICAUX À CONSTANTINE

A l'heure de la technologie

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

L'hôtel Marriott abrite depuis hier et jusqu'à samedi la deuxième édition du Salon des équipements pour l'hôpital, la pharmacologie et les équipements médicaux et chirurgicaux.

La manifestation est organisée par l'agence spécialisée dans la communication événementielle «RH. International Communication». Derrière ce salon existent des objectifs à atteindre dont les principaux sont «de créer un espace de dialogue entre I'Administration et les professionnels de ce secteur de la santé et cela dans le cadre de l'encouragement de la production locale». Mais aussi, confie l'organisateur de cette manifestation, le docteur Rachid Hessas, qui a connu une affluence importante des spécialistes et d'un public curieux et intéressé, «de créer un espace de communication, d'échange d'expérience et un climat de dialogue entre les spécialistes du secteur de la santé». Il ajoute que les exposants représentent différentes marques étrangères avec un équipement qui intéresse toutes les spécialités.
Notre interlocuteur souligne entre autres que 25 exposants sont présents, pour lui «c'est une aubaine pour les directeurs, médecins et responsables pour faire des commandes et acquérir des équipements si besoin, d'autant plus, précisera-t-il, que beaucoup d'établissements de la santé en Algérie manquent d'équipement. Cette deuxième édition a connu la présence de représentants étrangers dont la France, à l'exemple de la société Diasys qui propose du matériel de biochimie et coagulation. Son représentant Bayet Christophe déclare à L'Expression «c'est la première participation, on espère voir du monde autour de nous, bien sûr des visiteurs de qualité, soit du domaine puisque l'objectif est de décrocher un marché pour la vente de matériel». Dans cet espace il s'agit également de donner à cette manifestation un élan international qui intéresse les autorités. Dans une correspondance R.H Communication cherche «un espace de dialogue autour des questions de droits de douane et d'homologation». Pour son directeur «Constantine qui accueille cette seconde édition sera aussi une occasion pour situer le degré d'évolution technologique des équipements destinés tant à la recherche qu'à la production. Ce qui est au coeur d'une vive concurrence à travers le monde développé, tant il est vrai que cette évolution rapide est stimulée par l'exigence d'une médecine efficace».
La même source ne manquera pas de souligner que «la plupart des exposants sont aussi bien des producteurs algériens qu'étrangers, représentant les marques européennes, américaines ou asiatiques. Les appareils qui sont exposés sont les derniers fleurons de la technologie de pointe, notamment le matériel radiologique: scanners de dernière génération, imagerie par résonance magnétique (IRM), échographies», à l'évidence a -t- on ajouté.
«Les médecins et gestionnaires des CHU-cabinets médicaux, cliniques publiques et privées tout comme ceux des Epsp (Etablissements publics de proximité de soins auront à se croiser tout au long de ce salon pour des discussions avec les exposants qui fourniront des informations sur la qualité et le coût de ces équipements.»

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha