Accueil |Nationale |

LA POLICE FAIT SON BILAN À BÉJAÏA

825 affaires criminelles traitées

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Le dispositif sécuritaire mis en place durant la saison estivale et la rentrée scolaire de l'année en cours a enregistré un total de 825 affaires criminelles impliquant 309 personnesLe dispositif sécuritaire mis en place durant la saison estivale et la rentrée scolaire de l'année en cours a enregistré un total de 825 affaires criminelles impliquant 309 personnes

Alors que la saison estivale a été des plus maigres sur le plan économique, l'activité policière a été en revanche très intense durant la période du 1er juin au 31 août à Béjaïa.

La période estivale, s'étalant du 1er juin au 31 août, n'a pas été de tout repos pour les services de police de la wilaya de Béjaïa. Le bilan établi sur les activités policières durant cette période l'atteste à bien des égards. Entre la sécurisation des lieux publics, des routes, le trafic de drogue, les agressions sous toutes leurs formes, la police n'a pas chômé cet été. Même si la saison estivale n'a pas été à la hauteur des attentes sur le plan économique, comme l'ont affirmé les opérateurs en soulignant «une saison des plus maigres», sur le plan sécuritaire, elle aura fait le plein. Il faut dire que le tourisme à Béjaïa prend une tendance de baisse sur le plan de la qualité des estivants.
Les familles cèdent de plus en plus de place aux estivants célibataires, dont l'apport sur le plan économique est des plus insignifiants. La quiétude prend un sacré coup. Quelque 825 affaires criminelles ont été examinées en trois mois, soit durant toute la saison estivale. C'est le bilan de la sûreté de wilaya rendu public par la cellule de communication. Le dispositif sécuritaire mis en place durant la saison estivale et la rentrée scolaire de l'année en cours a enregistré un total de 825 affaires criminelles impliquant 309 personnes. Présentées par-devant les juridictions compétentes, 39 d'entre elles ont été mises en détention. La police a également procédé à 1 173 contrôles au cours de 53 descentes policières. 3 759 personnes ont été contrôlées dans le cadre de la sécurisation des lieux, places et édifices publics, des gares, des grandes intersections, des mosquées. Ce dispositif a mobilisé 1 638 policiers, 300 véhicules, 44 tablettes électroniques, 36 détecteurs de métaux et 29 détecteurs d'explosifs, 57 lampes et deux pairses de jumelles, indique la cellule de communication de la sûreté de la wilaya de Béjaïa.
Au chapitre portant atteinte à la sécurité des biens privés, le bilan fait part de l'arrestation de 61 personnes, dont 12 condamnées à des peines d'emprisonnement.
Ces personnes sont impliquées dans 440 affaires. Quant aux atteintes aux biens publics, le nombre d'affaires s'établit à 29, dont 22 ont été ficelées. 42 personnes y sont impliquées directement tandis qu'une d'entre elles a été emprisonnée. 304 affaires en relation avec les atteintes aux personnes ont été traitées. Elle sont l'oeuvre de 143 personnes arrêtées et neuf autres condamnées à des peines d'emprisonnement après leur traduction devant les tribunaux. 23 crimes économiques impliquant neuf individus ont été enregistrés. 23 autres affaires de drogue ont permis de saisir 2,827kg de kif et 13 psychotropes. 26 personnes y sont impliquées, dont 17 ont été jugées et condamnées. Six personnes ont été poursuivies pour divers faits dans le cadre de la cybercriminalité. Par ailleurs, la dernière affaire traitée par la police a tourné autour d'une mort suspecte.
Les enquêteurs ont réussi à élucider le mobile et les circonstances de la mort d'un jeune Sétifien, âgé de 27 ans, tombé d'un étage d'un bâtiment à Ihhadaden.
La police a découvert que la chute a eu lieu lors d'un cambriolage d'un domicile.
Dans sa tentative de fuite, le voleur, qui était avec deux complices, a été blessé et laissé pour mort par ses deux acolytes. Présentés par-devant le parquet, les deux cambrioleurs ont été mis sous mandat de dépôt et poursuivis pour constitution de bande organisée et pour non-assistance à personne en danger.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha