Accueil |Nationale |

ELECTIONS LOCALES À L'EST DU PAYS

Le marathon de Derbal

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Le marathon de Derbal

Il appelle à la mobilisation de toutes les conditions devant garantir l'intégrité et la transparence de l'échéance en perspective.

De Tébessa à Guelma en passant par Annaba et El Tarf, le président de la Haute Instance indépendante de surveillance des élections (Hiise), Abdelwahab Derbal, a insisté sur l'application des textes de loi dans toute leur rigueur, en insistant sur l'importance de la formation des personnes impliquées dans l'organisation des élections: corporation des magistrats et tous les partenaires dans le processus électoral. Ainsi, sous le thème «Le contrôle juridictionnel sur les élections locales», la conférence régionale, organisée par la Hiise en collaboration avec le laboratoire des études juridiques maghrébines de l'université Badji-Mokhtar de Annaba, s'est tenue en présence des directeurs de la réglementation et des affaires générales (Drag) et les coordinateurs de la Hiise, Tébessa, El Tarf, Guelma, Souk Ahras et Annaba, des magistrats et des universitaires. Elle a, traité du contrôle judiciaire des élections, selon le point de vue juridique, ainsi que les mécanismes de traitement des litiges électoraux et les compétences des juridictions ordinaires et administratives entre autres. Intervenant dans ce sens, le président de la Hiise, a fait savoir que «la formation des partenaires du processus électoral est une question fondamentale pour accomplissement de la gestion et la surveillance des scrutins et assurer sa réussite».
Tout en rappelant la constitutionnalité de la transparence de l'opération électorale, Derbal a expliqué la portée des articles 193 et 194 de la Constitution, fixant le rôle de l'administration et la transparence dans les élections.
«Le processus de la transparence du vote n'est plus lié à une quelconque instruction ou discours, encore moins à une promesse politique. Il est désormais constitutionnalisé», a noté l'interlocuteur, qui a mis en exergue, le rôle de l'administration et la transparence dans les élections, fixé par les articles cité ci-dessus. Dans l'élan de son intervention, le président de la Hiise a, également, insisté sur l'importance de la formation et le recyclage des personnes impliquées dans l'organisation des élections, notamment la corporation des magistrats.
Estimant que leur formation est la colonne vertébrale pour le bon déroulement et la crédibilité du scrutin, elle doit selon lui, concerner tous ceux qui ont un rapport avec les élections: magistrats, administrateurs, partis politiques et la presse entre autres. Dans ce sillage, Derbal a mis l'accent sur l'importance de la formation et le recyclage sur les questions ayant trait aux litiges électoraux «les décisions prises par les juges dans ce volet ont un profond impact sur l'opération électorale» a-t-il estimé. Outre les sept communications traitant des aspects en rapport avec le processus du scrutin, la rencontre a été marquée par deux ateliers, respectivement en rapport avec, l'organisation propre de l'institution de la Hiise et les prérogatives de cette institution. Par ailleurs, le président de la Hiise, Abdelwahab Derbal, a tenu presque les mêmes explications aussi bien à El Tarf qu'à Guelma et Tébessa, où, il a présidé les travaux de conférences similaires. Derbal a mis en avant, les efforts déployés par son instance, pour la mobilisation de l'ensemble des partenaires concernés et devant garantir le succès de ce rendez-vous électoral.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha